Projet d’Adaptation Basée sur les Écosystèmes (ABE)

Haïti fait face à de nombreux chocs naturels et anthropiques depuis des décennies et figure parmi les pays les plus vulnérables. Pour apporter des éléments de réponse par rapport à son niveau de vulnérabilité surtout sur le plan environnemental, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) s’est engagé à appuyer l’Etat haïtien à travers des programmes portant sur la protection et la gestion de l’environnement. Parmi ces programmes figure le projet d’adaptation basée sur les écosystèmes (ABE) qui vise à améliorer la résilience des écosystèmes et des communautés vulnérables au changement climatique et aux menaces anthropiques selon une approche holistique de la montagne à la mer.  

Objectifs

Ce projet vise d’une part à renforcer la résilience face aux menaces climatiques dans les bassins versants sélectionnés et zones côtières à travers l’aménagement des bassins versants et la conservation des sols, la gestion des zones côtières, la valorisation et la conservation des ressources naturelles et d’autre part à renforcer la contribution des zones protégées à la conservation de la biodiversité et au développement durable dans les zones côtières et marines sélectionnées.

Résultats atteints à date

Le projet appuie la gestion efficace des écosystèmes, la réhabilitation assistée des zones dégradées, le renforcement des instruments et capacités institutionnelles en vue de la gestion des Aires Marines Protégées(AMP) et à la mise en place des outils d’aide à la décision. Citons, entre autres :

  • Deux (2) documents de diagnostic socioéconomique ont été élaborés au niveau des complexes Baradères-Cayemites & Marigot -Massif La Selle-Anse-à-Pitres ;
  • Vingt-six (26) ha de mangroves restaurées, le traitement 18.3 km de ravines traités et 674 ha de terres aménagés par des structures de luttes antiérosives (LAE) ;
  • Quatre (4) arrêtés communaux portant sur la gestion des déchets solides ; coupe anarchique des arbres, règlementation de la pêche, protection des sources au niveau de l’arrondissement de Belle Anse sont élaborés et publiés ;
  • Le revenu de 500 familles est renforcé par des activités génératrices de revenus dont 200 en apiculture et 300 en aquaculture ;
  • Un document d’inventaire et de consolidation des pratiques de gestion des ressources naturelles résilientes face au changement climatique a été élaboré
  • Le Parc National Naturel de Source Royer (PNN-SOR) (4,127.7 ha) est identifié, délimité et cartographié ;
  • Le Fonds Haïtien pour la Biodiversité (FHB) (mécanisme financier visant á augmenter les ressources financières pour la conservation de la biodiversité) est mis en place avec l’appui des autres partenaires.

Statut:

Ongoing

Date de début de projet:

janvier 2015

Date de fin estimée:

mars 2021

Domaines prioritaires:

  • accelerate structural transformations
  • Bureau de projet:

    UNDP in Haiti

    Partenaire d'exécution:

    Ministere de l'Environnement

    Full project information  

    Funding Support by

    Nom du donateur

  • United Nations Development Pro
  • Global Environment Fund Truste
  • Montant attribué

    9 624 048 $

    Prestations pour le dernier exercice comptable

    2020 1 407 545 $

    2019 2 634 735 $

    2018 2 539 848 $

    2017 1 626 909 $

    2016 654 095 $

    2015 641 $

    Explorez

    Chargement en cours…

    PNUD Dans le monde

    Vous êtes à PNUD Haïti 
    Aller à PNUD Global