Novia Augustin, Présidente de Refuge des Femmes d'Haïti s'adressant aux participantes. © PNUD Haïti/ Ruvens E. Boyer

Pendant cette période de la COVID-19, Refuge des Femmes d’Haïti (Ref-Haïti), une organisation de femmes travaillant avec les femmes vulnérables, s'est associée à l’organisation des Nations unies en Haïti via le programme national de l'Initiative Spotlight, pour permettre à 25 femmes travailleuses du sexe d'être autonomes financièrement en leur offrant des formations en couture (confection de masques de protection) et de détergeant contre l’épidémie de coronavirus.

Dans le cadre de ce micro-projet qui débute en août pour prendre fin en octobre 2020, ces 25 femmes bénéficieront : d'un accompagnement psychosocial; de formations sur les différentes formes de violence faite aux femmes et aux filles, notamment l’exploitation et abus sexuels; de formations en couture (confection de masques de protection) et de production de détergeant contre la pandémie de Coronavirus; d’une machine à coudre, de kits de couture et de kits d'équipement de protection individuel (EPI fabriqués par elles-mêmes); d’un kit d'hygiène et de planning familial. 

À la fin de ce projet de 3 mois, ces femmes seront équipées sur le plan émotionnel et économique. Elles ne seront plus obligées de continuer leurs anciennes activités et pourront subvenir aux besoins de base de leur famille à travers la production et la vente de détergent, d’eau de javel (chlorox), d’antiseptique pour les mains (hand sanitizer), de masques et d’uniformes et autres produits de couture.

L’Initiative Spotlight est un engagement international pluriannuel, financé conjointement par l’Union européenne et les Nations unies, visant à éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles. En Haïti et dans les Caraïbes, l’accent est mis sur la violence familiale, qui se présente sous de nombreuses formes.

Le programme a pour ambition ultime de systématiser l'application et le respect des droits des femmes tel que contenu dans les normes juridiques internationales, au sein de la société haïtienne, de sorte à favoriser à terme une société égalitaire, harmonieuse, et développée sur les plans économiques, politique social et humain.

Sur cette base, le soutient du programme aux organisations locales qui travaillent à l’autonomisation économique des femmes et à l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, et notamment à ce groupe de femmes, arrive à point nommé. Car, les restrictions d'éloignement physique tout au cours de la pandémie ont eu des impacts sur les activités des travailleuses du sexe en Haïti.-

Icon of SDG 05

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global