Jean Parnell Dimanche, coordonnateur national du GEF-Small Programme. Discours de lancement du projet Intégré d'économie verte. © PNUD Haïti / Molière Solon

Jérémie, le 23 août 2019 – Les Maires des communes de Roseaux et Jérémie, des représentants des Ministères de l’Environnement (MDE), de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), des organisations communautaires de base ainsi que du Programme des Nations Unies pour le développement, à travers The GEF-Small Grants Programme Haïti, ont procédé, ce vendredi 23 août 2019, au lancement du « Projet intégré d’économie verte visant à contribuer à placer Haïti dans la dynamique globale de l’atteinte des objectifs de développement durable ».

Entrés en vigueur en janvier 2016, les Objectifs de Développement Durable (ODD) vont encore servir de point de référence au niveau des politiques et du financement du PNUD pendant plus d’une décennie. L’atteinte des 17 objectifs nécessite la cohésion et la synergie entre tous les partenaires et tous les secteurs : les gouvernements, le secteur privé, la société civile et les citoyens doivent impérativement travailler de concert.

Le Projet intégré d’économie verte qui se veut inclusif et participatif, mobilisera une dizaine d’organisations communautaires œuvrant à Jérémie et Roseaux et l’ensemble des 27 sections communales dans le but d’adresser le problème de la pauvreté et d’augmenter la résilience des communautés notamment à travers des activités génératrices de revenus dans un contexte d’adaptation au changement climatique.

Parmi ces activités, il convient de préciser que 50 hectares de mangroves seront réhabilités et/ou conservés au niveau de l’aire marine protégée de De Jérémie particulièrement au niveau de la 9ème Section Numérodé pour maintenir la biodiversité ; une organisation de pêcheurs sera renforcée 70 pécheurs seront formés sur les bonnes pratiques de la pêche ; les capacités d’au moins 40 femmes seront renforcées dans la conservation et la commercialisation des produits de pêches ; 700 ménages vivant en milieux reculés auront accès à de nouvelles techniques d’agroforesterie au niveau de leurs parcelles agricoles.  

Au cours de la cérémonie de lancement qui a eu lieu sous la direction des institutions locales, les participants ont eu l’occasion d’assister à des présentations sur les Objectifs du Développement Durable (ODD) par le Coordonnateur National du Small Grant Program et sur les différents projets qui seront exécutés par les Organisations communautaires de base.

Ce projet, qui sera implémenté dans le département de la Grand’Anse, vise à encourager une évolution des communautés vers un tourisme vert en vue de la sensibilisation sur l’importance des écosystèmes protégés et la création d’activités génératrices de revenu ; soutenir et promouvoir la biodiversité par la mise en place des activités d’agroforesterie au niveau des exploitations paysannes.

Pour plus d’informations, merci de contacter :
Molière Solon, PNUD Haïti, 509 31 70 92 33, moliere.solon@undp.org

 ***

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans environ 170 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations. www.ht.undp.org

Icon of SDG 01

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global