Fernando Hiraldo au cours de son discours de circonsatance. © PNUD Haiti / Ruvens E. Boyer

Port-au-Prince, le 29 août 2019.- Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le l’Office de la Protection du Citoyen et de la Citoyenne ont organisé les 28 et 29 août 2019 à Port-au-Prince le Dialogue National sur les droits humains.

L’événement déroulé sur deux jours avait comme objectifs de promouvoir l'inclusion sociale ainsi que l'accès effectif aux droits humains de toutes les personnes. Conjointement avec des acteurs gouvernementaux, la société civile, le monde universitaire, avec la collaboration de l'ambassade du Canada et la délégation de l'Union européenne, ainsi qu’avec la participation du Programme commun des Nations Unies sur le VIH / sida (ONUSIDA) et du Bureau de Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, un dialogue ouvert et productif a eu lieu. Ce dialogue a abouti à un ensemble de recommandations qui orienteront à leur tour les politiques publiques.

Cette initiative inclusive a été l’occasion de partager les bonnes pratiques et d’identifier les points d’entrée des politiques publiques afin de promouvoir une inclusion sans discrimination, conformément au programme de développement pour 2030. Ces échanges tenus autour d’une série de panels et des tables rondes sur des thématiques bien spécifiques tel que; accès à la justice et un environnement juridiques favorables; accès à une éducation sans discrimination et sans violence; accès aux services de santé par les groupes marginalisés et accès équitable à l’emploi se sont déroulés dans un climat respectueux et productif. Les recommandations ressorties lors des séances plénières ainsi que des échanges en groupe seront incluses dans un rapport national et largement partagées avec les principaux acteurs locaux.

Le PNUD réaffirme son engagement à promouvoir des dialogues démocratiques permettant une meilleure compréhension des déterminants sociaux causant différents types de discriminations, afin de veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte et ainsi progresser vers un Haïti plus juste et plus inclusif.

Pour plus d'information veuillez contacter:

Adeline Carrier : adeline.carrier@undp.org

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe