Dans le cadre de la 26ème Conférence des Parties qui se tient cette année à Glasgow (Ecosse) entre le 31 octobre et le 12 novembre, une délégation, composée de membres du Gouvernement haïtien, de cadres du Ministère de l’environnement ainsi que de partenaires de la société civile engagés dans la lutte contre le changement climatique, a fait le déplacement pour prendre part à cette grande conférence internationale et présenter les progrès réalisés en termes d’action climatique.

La Conférence des Parties (COP) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) est un évènement annuel initié depuis 1945 qui offre aux représentants des 197 États-parties et des citoyens du monde entier un espace d’échanges et de débats autour des enjeux et défis liés au changement climatique. Cette année encore, la COP26 constitue une occasion unique pour les pays de débattre de l’urgence et des opportunités d’une économie zéro carbone, des mesures d’adaptation liées aux changements climatiques ainsi que de poursuivre les actions menées pour respecter les engagements pris en 2015 à Paris.

En effet, le PNUD, à travers ses interventions et projets, fournit un appui aux autorités nationales dans la mise en place de mécanismes durables et adaptés aux objectifs ambitieux de l’Accord de Paris visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, et à faire une utilisation adaptée des fonds et subventions mis à leur disposition pour des actions concrètes en matière d’adaptation au changement climatique.

Grâce à cet appui du PNUD, Haïti a enregistré des progrès significatifs qui seront présentés et communiqués par la délégation haïtienne, à Glasgow. Parmi ceux-ci, il convient de souligner : la Politique nationale de lutte contre les changements climatiques (PNCC) ; le Plan national d’adaptation (PNA) et une Stratégie de communication ; la Contribution déterminée au niveau national révisée (CDN) et un système MRV (Measure, Reporting and Verification) pour les secteurs cibles de la CDN, etc.

Par ailleurs, les efforts des autorités nationales de fournir des services électriques à base d’énergie renouvelable et durable en installant des micros centrales hybrides, sont appuyés par le PNUD, et témoignent de cette volonté à travailler constamment dans la mise en place d’alternatives viables et durables pour réduire considérablement les effets des changements climatiques.

La participation d’Haïti à la COP26 ne peut être que bénéfique en termes de retombées, notamment pour discuter sur les politiques d’Haïti en matière d’adaptation au changement climatique et d’explorer des pistes de coopération à travers les réseaux de partenaires internationaux, dans la recherche d’un meilleur positionnement dans les processus de négociations avec les pays industrialisés émetteurs de plus de CO2, en vue d’obtenir plus de garanties en termes politiques et mesures en matière de changement climatique, incluant de meilleures compensations, entre autres.

La délégation officielle d’Haïti est constituée d’autorités politiques et de cadres techniques qui représentent le pays dans les réunions politiques avec leurs homologues et les partenaires techniques et financiers. Des organisations de la société civile prennent part également à l’événement. Cette année sous le leadership du Ministère de l’Environnement et avec l’appui des partenaires techniques et financiers, incluant le PNUD, des effectifs de la délégation haïtienne seront fortement renforcés à la COP.

En marge des événements à Glasgow pour la COP26, les citoyens du monde entier sont appelés à envoyer des messages aux leaders mondiaux pour leur demander de prendre des engagements concrets en faveur de la lutte contre les effets des changements climatiques. Ces messages sont publiés directement par les citoyens sur la plateforme www.Dearworldleaders.org.

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global