Réunion de lancement de la 2e phase projet Réponse Covid-19 / Mise en place de dispositif de collecte eau de pluie pour 35 familles. © Agribel / Julien DEROY

En vue d’apporter une réponse communautaire à la crise sanitaire de la COVID19, un protocole d’accord a été établi entre le PNUD et AGRIBEL en juin dernier. À travers ledit protocole, AGRIBEL a bénéficié d’un support financier du PNUD grâce auquel des activités de sensibilisation et de communication sur le nouveau coronavirus ont été menées dans le département du Nord-Ouest, plus particulièrement à Port-de-Paix. Parallèlement, les ménages les plus vulnérables et les plus affectés par la crise socioéconomique due à la COVID19 ont également bénéficié des moyens de subsistance et l’amélioration de l’accès à l’eau potable.

C’est dans la ville de Port-de-Paix, que l’organisation AGRIBEL (Coopérative pour l’Agriculture Biologique et l’Economie Locale), financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a mené des activités de la sensibilisation de masse auprès des communautés vulnérables pour lutter contre la pandémie de COVID-19, tout en fournissant une aide alimentaire à 100 familles très vulnérables pendant la période allant de juin à octobre 2020.

Grâce à ce financement, AGRIBEL a également installé des kiosques d’eau dans les quartiers Latendrie/Orel, Démélus et Nan Bouchi pour faciliter le lavage des mains tout en faisant la promotion du respect des mesures-barrières pour prévenir toute contamination à la COVID-19.

Les interventions de AGRIBEL, dans le cadre de ce protocole d’accord signé avec le PNUD, vont s’étendre également à l’installation de 35 petits systèmes de récupération et de traitement d’eau de pluie dans la localité de Haut Fourneau, ainsi qu’à des formations sur le traitement de l’eau à domicile (TED) et au respect des principes d’hygiène de base. Par ailleurs, en partenariat avec l’Ecole Technique d’Agriculture et de Gestion de l’Environnement (ETAGE), AGRIBEL va tester son modèle de jardin potager en valorisant, les déchets ménagers, les eaux de cuisine et du trop-plein du réservoir pour quelques familles.

AGRIBEL, avec le support du PNUD, favorise l’implication des communautés dans la mise en œuvre des interventions. Ainsi un comité de cinq personnes, dont deux femmes, est mis en place pour l’intermédiation sociale dans le cadre des interventions du projet. En outre, ces interventions répondent aux besoins spécifiques des communautés, notamment la localité de Haut Fourneau, hébergeant un des plus importants écosystèmes côtiers du département Nord-Ouest, où vivent pourtant près de 90 ménages avec des difficultés certaines pour avoir accès à l’eau potable, en témoigne cette femme enceinte de 26 ans affirmant que la population s’approvisionne en eau à partir de Trois-Rivières pour répondre aux besoins domestiques et autres : « D’un côté de la berge de la rivière, nous creusons le sable pour trouver l’eau, puis la transporter dans un sceau à la maison. »

Le lancement officiel des travaux d’installation de petits systèmes de récupération et de traitement d’eau a été fait lors d’une cérémonie de démarrage le 9 octobre 2020, et l’inauguration est prévue pour le 8 décembre 2020 à l’occasion de la fête patronale de la ville Port-de-Paix. La réussite de ces actions témoignera de la pertinence d’accompagner les communautés pour sortir de l’urgence et passer au développement durable.

AGRIBEL est une entreprise sociale, supporté par le PNUD, regroupant des professionnels haïtiens qui ont décidé de contribuer au développement d’Haïti. Agribel, avec son centre de formation ETAGE, vise à libérer les jeunes et les communautés rurales d’Haïti de la pauvreté par la formation professionnelle en agriculture, la promotion de l’Économie Solidaire, et le financement d’entreprises exploitant durablement les ressources locales.

Julien Déroy
Secrétaire général AGRIBEL
E-mail : coopagribelhaiti@gmail.com

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global