Slide
Dessin de Peterson Fanfan, premier gagnant de la 2e édition du concours national sur les risques hydro climatiques.
Slide
Dessin de Wilkens Floreal, deuxième gagnant de la 2e édition du concours national sur les risques hydro climatiques.
Slide
Dessin de Jonathan Azor, troisième gagnant de la 2e édition du concours national sur les risques hydro climatiques.
Slide
De G. à D. Les gagnants du concours : Wilkens Floreal (2e), Peterson Fanfan (1er) et Jonathan Azor (3e). © PNUD Haïti / Molière Solon
Slide
M. Abdel Sifeddine, Représentant de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). © PNUD Haïti / Molière Solon
Slide
De G. à D. Stephanie Ziebell, Représentante Résidente adjointe du PNUD Haïti ; Dorine Jn Paul, Spécialiste de programme au PNUD Haïti ; Claude Prepetit, Sismologue. © PNUD Haïti / Molière Solon
Slide
Vue de l'assistance lors du discours virtuel du professeur Dominique Boisson. © PNUD Haïti / Molière Solon
Slide
Dr. Kelly Guerrier, chercheur àà l'URGEO, remet à Peterson Fanfan ses primes. © PNUD Haïti / Molière Solon
Slide
Dr. Kelly Guerrier, chercheur à l'URGEO, remet à Jonathan Azor ses primes. © PNUD Haïti / Molière Solon

La Faculté des Sciences de l’Université d’État d’Haïti (UEH) à travers l’Unité de Recherche en Géosciences (URGEO), avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et Chevelin Illustration, a organisé la cérémonie de remise des prix aux trois lauréats de la deuxième édition du concours national de dessin sur les risques hydro climatiques, le 6 novembre 2020, à Port-au-Prince.

Tenu cette année autour du thème “Les risques hydro climatiques en Haïti et leur impact sur le développement du pays”, ce concours visait à sensibiliser la jeunesse haïtienne aux risques naturels, particulièrement les risques hydro climatiques dans leur pays, notamment les cyclones, les averses torrentielles, les inondations et les sécheresses. « Nous avons reçu, cette année, 24 dessins (contre 10 l'année passée lors de la première édition). Le jury (5 membres haïtiens + 2 membres étrangers) a été constitué conformément aux critères du concours et présidé par le professeur Dominique Boisson. 6 dessins ont été retenus pour le calendrier en tenant compte des critères de notation. Les 3 premiers sont primés » a indiqué Dr. Kelly Guerrier, chercheur à UrgeoSciences.

Jonathan Azor, gagnant du 3e prix, a reçu un kit de matériels de dessin, un puzzle ainsi qu’un bon d'achat de 20 000 gourdes pour des livres ; Wilkens Floreal, gagnant du deuxième prix a, quant à lui, bénéficié d’une table de dessin, d’un kit de matériels de dessin ainsi que d’un bon d'achat de 30 000 gourdes pour des livres ; Enfin, Peterson Fanfan, le grand gagnant, est récompensé avec un ordinateur portable, une tablette graphique et un bon d’achat de 40 000 gourdes pour des livres.

Lors de son discours de circonstance, Mme Stephanie Ziebell, Représentante résidente adjointe du PNUD pour Haïti, a rappelé que la réduction des risques naturels constitue un véritable défi pour le pays, notamment dans les zones à forte densité de population et particulièrement le long des côtes, à proximité des rivières, sur les versants des mornes. Elle a aussi salué la créativité des trois gagnants dont leurs œuvres serviront d’outils de sensibilisation du public.

Le cyclone Mathieu, ayant frappé de plein fouet Haïti en octobre 2016, a causé des dommages et pertes estimés à 32% du PIB. Selon le bilan du Gouvernement haïtien, 546 personnes seraient mortes, 128 disparues et 439 blessées sur environ 2,1 millions de personnes affectées par le désastre.  La vulnérabilité du pays face aux risques naturels est l’un des facteurs qui pourra impacter négativement l’atteinte des ODD à l’horizon de 2030.

Le PNUD, avec le soutien de ses partenaires, appuie le Gouvernement Haïtien, l’UEH et d’autres institutions haïtiennes à améliorer la connaissance des risques en Haïti en vue de leur intégration dans la préparation à la réponse aux désastres, l’aménagement urbain et le développement du territoire. C’est dans cette veine qu’un protocole d’accord entre l’UEH et le PNUD a été signé en 2019 en vue d’un transfert effectif et durable de compétences en matière de qualification et de cartographie des risques naturels en Haïti.

 

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global