En Haïti, le taux de la population ayant un accès sûr à l’électricité ne dépasse pas 10% en moyenne pour tout le territoire national. Haïti dépend de l'importation de combustibles fossiles pour 85 % de sa production d'électricité, ce qui expose le pays à l'augmentation des coûts des combustibles et aux ruptures d'approvisionnement, comme l'ont prouvé les récents événements liés aux troubles politiques de 2019. Le pays peine encore à bénéficier pleinement des nouvelles technologies devant permettre un plein essor de son système de développement économique, doublement ralenti par son haut niveau de vulnérabilité sociale et environnementale.

En effet Haïti est classé 4eme pays plus vulnérable aux aléas naturels et changements climatiques. Au cours des 10 dernières années, le constat est clair, les périodes de sècheresse sont de plus en plus longues et les cyclones de plus en plus fréquents et puissants. En 2008 seulement, les ouragans et les cyclones ont entraîné une perte de 15% du PIB national selon les chiffres rapportés dans le PDNA en 2008. Plus récemment, en 2016, l'ouragan Matthew a occasionné des dégâts considérables dont le coût a représenté 32% du PIB selon le PDNA en 2016.

Ce facteur majeur de désastre environnemental multiforme sape les conditions du développement du pays et même de sécurité nationale. Le pays doit prendre acte des défis pour trouver les meilleures options pour protéger son peuple et sa société.

La 25ᵉ Conférence des Parties (COP25) sur les changements climatiques qui se déroulera cette année à Madrid du 2 au 13 décembre 2019, portera sur l’urgence de poser des actions concrètes en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et respecter les engagements pris à travers les contributions déterminées nationales.

Ce sera l’occasion pour Haïti, membre du groupe des pays moins avancés et des petits états insulaires d’appeler à plus d’engagement et de leadership, et à des actions concrètes qui s’inscrivent dans le cadre des objectifs du Developpement Durable. Ce sera aussi l’occasion d’insister sur l’urgente nécessité d’établir des mécanismes de pertes et dommages, de renforcer le transfert de technologies, d’augmenter le financement climatique et d’appuyer significativement la mise en œuvre des Plans Nationaux d’Adaptation.

Pour la communauté internationale, il est essentiel d'accroître l'ambition en assurant un équilibre entre l'atténuation et l'adaptation. Pour ce faire, il est capital d’avoir une action concrète et conjuguée entre les États, les collectivités locales, la société civile, le monde scientifique et le secteur privé en faveur du climat qui seraient supportées par des plans de mise en œuvre des Objectifs de Developpement Durable devant placer les pays vulnérables et moins avancés sur les rails du développement durable.

En Haïti, le Gouvernement s’est engagé à multiplier les efforts pour arriver à préparer la révision de sa Contribution Déterminée Nationale et compléter son Plan National d’Adaptation d’ici 2020. Une ambition qui est appuyée par le PNUD en Haïti à travers un projet ciblé lancé en août dernier.

Les pays en développement sont les premiers à préparer la révision des Contributions Déterminées Nationales d'ici 2020, avec au moins 112 pays, représentant 53 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, qui planifient ces efforts. Il s'agit notamment d'un grand nombre de plus vulnérables aux changements climatiques.

Il est primordial que l'adaptation au changement climatique continue d’être soutenue en Haïti dans le secteur de l'agriculture et de la sécurité alimentaire, des ressources en eau, de la gestion des zones côtières, de la protection des écosystèmes, de la santé publique, des infrastructures résistantes et des informations climatiques avec des solutions intégrées.

Les défis d'aujourd'hui appellent à une action immédiate et collective incluant tous les acteurs en Haïti, Gouvernement central et local, société civile, entreprises du secteur privé, afin de bénéficier des opportunités nouvelles avec des perspectives futures qui intègrent le facteur climatique dans toute vision de sécurité et de développement du pays.

Fernando Hiraldo
Programme des Nations Unies pour le développement

Représentant Résident, Haïti
@HiraldoFernando

Fabien Monteils
Programme des Nations Unies pour l’environnement

Représentant pays et chef du Programme en Haïti
@FabMonteils

Icon of SDG 07 Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global