Rapport sectoriel commerce

19 mai 2017

Le rapport PDNA du Ministère du Commerce et de l’Industrie est basé sur l’évaluation  rapide du DALA  conduite avec les partenaires ( BID et BM)  qui  visait à évaluer rapidement les dommages et pertes subis par le secteur commercial et industriel dans les zones affectées. Renforcé avec des enquêtes additionnelles et les appuis techniques du MPCE,  il  s’est concentré principalement sur les domaines du commerce (Petit commerce, nano entreprises, TPE-Très petites entreprises, boutiques, magasins, micro entreprises, PME) et l’agriculture incluant l’élevage, la pêche ; la restauration et l’hôtellerie.

L’ensemble des dommages occasionnés par l’ouragan  dans les entreprises des zones affectées  s’élève à près de HTG 6,266,550,349. Les pertes s’élèvent quant à elles à environ HTG 7,171,824,485.4.  Parlant de pertes, Il s’agit notamment des variations de flux économiques dont les déficits de production, de stock   Ce qui fait un total de 13 439 377 834.5 gdes de dommages  et pertes  dans le secteur Commerce et Industrie.

Les différentes  activités industrielles qui existaient avant l’ouragan se concentraient sur:

  • la distillation du vétiver
  • la transformation du cacao et du café
  • la production de miel
  • la construction
  • L’exploitation des  produits de la mer
  • les activités d’artisans (la menuiserie, boulangerie, soudure, couture, etc.)

et certaines activités liées à l’agro-alimentaire produit sur de petites échelles comme la transformation de la canne à sucre, la production de beurre d’arachide, les confiseries etc.

Dans le commerce de biens  on retrouvait : dépôts de boissons gazeuses et/ou alimentaires; les petites boutiques de vente de produits divers; les stands de vente; les magasins; les marchands ambulants et les Madan Sarah.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global