Télécharger le rapport

La représentativité des femmes dans la gouvernance locale en Haïti : État des lieux et quelques propositions d’amélioration

11 sept. 2020

Pour être efficace, la gouvernance doit conduire à un monde plus égalitaire où les droits de tous (des femmes et des hommes) sont respectés et que ces derniers aient voix au chapitre de la prise de décision qui affecte leur vie. Toutefois, force est de constater que malgré les différentes mutations de tout genre que peuvent connaître nos sociétés, les femmes sont toujours sous représentées dans les institutions de gouvernance. Pour remédier à ce problème, l’application de la gouvernance sensible au genre représente une solution idoine. Elle permet de prendre en compte les différents besoins, intérêts, priorités et responsabilités des hommes et des femmes et d’y répondre en termes de dépenses publiques, de politiques et de législation. Dans la pratique, cela se traduirait par la représentation équilibrée des femmes dans les institutions de manière générale et plus spécifiquement au niveau des postes de prise de décision, que ce soit au niveau central que local pour que soit enregistré une avancée significative vers l’égalité des droits, de l’égalité des chances. Ceci est d’autant plus nécessaire que, « sans la participation active des femmes et l’intégration de leurs points de vue à tous les niveaux de prise de décision, les objectifs d’égalité, de développement et de paix ne peuvent pas être atteints. »

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global