L'Administratrice du PNUD salue les progrès réalisés en Haïti deux ans après le séisme

Au cours de sa deuxième visite en Haïti après le tremblement de terre dévastateur de janvier 2010, l'Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, s'est dite impressionnée par les progrès visibles observés dans la capitale, Port-au-Prince, deux ans après la catastrophe qui a bouleversé le pays et coûté la vie à 200 000 personnes.  Plus de 60 % des 10 millions de mètres cubes de gravats résultant du tremblement de terre ont été déblayés au cours d'une vaste opérations de ce type.

Durant sa visite, Helen Clark a également inauguré le Plan de prévention du risque sismique pour le Nord, dans la ville côtière de Cap-Haïtien, en compagnie de Thierry Mayard-Paul, le ministre de l'Intérieur et du Développement local, d'Yvon Alteon, le délégué du département du Nord, et de Wilbreon Bean, le maire de Cap-Haïtien. Eric Calais, expert scientifique du PNUD commente sur l'importance du projet pour Haïti.

Que faisons-nous ?

Le PNUD est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances, expériences et ressources dont leurs populations ont besoin pour améliorer leur vie.

voir
Rapport OMD 2013 - Haiti un nouveau regard
Haïti un nouveau regard

Le Gouvernement, que j’ai l’honneur de diriger, est heureux de mettre à la disposition des citoyens et des acteurs du développement, le deuxième rapport national sur le suivi de la mise en oeuvre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

 

Extrait de l’introduction du rapport signée par le Premier Ministre haïtien Laurent S. Lamothe.

Le rapport sur ISSUU