Message publié à l’occasion de la Journée internationale du bonheur

19 mars 2014

New York, le 20 mars 2014 - Les notions sœurs que sont le bonheur et le bien-être occupent une place de plus en plus importante dans les discussions internationales sur le développement durable et l’avenir que nous souhaitons.

Dans de nombreux pays, les discussions théoriques sur la qualité de vie ont laissé place à l’adoption de mesures législatives et politiques concrètes pour donner corps à ces notions. D’autres pays pourraient se laisser inspirer par ces bonnes pratiques afin que mesurer et quantifier le bien-être au sens large, et non le seul revenu national, deviennent une pratique universelle.

Chacun peut avoir sa conception du bonheur, mais personne ne saurait contester qu’il signifie faire cesser les conflits et mettre fin à la pauvreté et aux autres conditions déplorables dans lesquelles tant de nos semblables vivent.

Le bonheur n’est ni futile ni un luxe. Il s’agit d’une aspiration profonde que tous les membres de la famille humaine partagent et dont personne ne devrait être privé. C’est cette aspiration que l’on perçoit en filigrane dans l’engagement solennel qui a été pris dans la Charte des Nations Unies de promouvoir la paix, la justice, les droits de l’homme, le progrès social et l’amélioration des conditions de vie.

 Il est désormais temps de concrétiser cette promesse par des actions internationales et nationales afin d’éradiquer la pauvreté, de promouvoir l’inclusion sociale et l’entente interculturelle, de donner aux gens les moyens de vivre décemment, de protéger l’environnement et de mettre en place les institutions nécessaires à une bonne gouvernance, sans quoi le bonheur et le bien-être humains ne seront que de vains mots.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe