Le Secrétaire général

Message publié à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation

8 sept. 2013

Plus de 773 millions de jeunes et d’adultes dans le monde ne peuvent pas lire ce message car ils n’ont pas encore complètement acquis les mécanismes de la lecture et de l’écriture. Ils sont incapables de remplir une demande d’emploi, de déchiffrer un horaire d’autobus ou de lire une histoire à leurs enfants. Les deux tiers sont des femmes qui se voient privées de cette condition essentielle à une pleine participation à la société.

À une époque où le savoir est primordial, l’alphabétisation est l’un des fondements d’un monde plus juste, plus solidaire et plus viable. Elle peut contribuer à la réalisation de l’ensemble des objectifs du Millénaire pour le développement. Elle nous permet d’accéder à l’information et d’améliorer ainsi notre état de santé et notre alimentation, d’élargir nos sources de revenus, de nous adapter aux changements environnementaux et de faire des choix en connaissance de cause.

Lorsque nous investissons dans l’apprentissage et l’alphabétisation, nous investissons dans la dignité, le développement et la paix. C’est la raison pour laquelle j’ai lancé l’initiative « L’éducation avant tout », dont le but est d’aider tous les enfants à aller à l’école. Au moins 250 millions d’enfants en âge d’être scolarisés dans le primaire ne savent ni lire, ni écrire ni compter. La moitié de ces filles et de ces garçons n’ont jamais été scolarisés ou sont poussés vers la sortie avant leur quatrième année. Par ailleurs, 200 millions d’adolescents, dont certains ont achevé l’école secondaire, n’ont pas acquis les mécanismes de la lecture et de l’écriture; notre initiative vise donc également l’amélioration de la qualité de l’éducation et la promotion de la notion de citoyenneté mondiale.

J’exhorte tous les pays à faire de l’éducation et de l’alphabétisation des priorités nationales et à collaborer avec des partenaires dans l’ensemble de la société à l’accomplissement de ces objectifs. En promouvant l’alphabétisation, nous pouvons aider des millions de personnes à écrire leur propre tranche de vie et à participer à l’écriture de notre avenir commun.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe