Message publié à l’occasion de la Journée mondiale de la population

11 juil. 2013

Ardent défenseur de l’éducation, de la santé et des droits des filles et profondément convaincu du pouvoir qu’ont les jeunes femmes de transformer le monde dans lequel nous vivons, je me félicite que la Journée mondiale de la population soit consacrée cette année à la grossesse des adolescentes. Ce sujet sensible exige l’attention de la communauté internationale.

Les adolescentes qui deviennent mères, dont on estime le nombre à 16 millions chaque année, sont beaucoup trop nombreuses à ne jamais avoir eu l’occasion de planifier leur grossesse. Les complications qui surviennent pendant la grossesse ou à l’accouchement risquent d’entraîner de graves handicaps, tels que la fistule obstétricale, et sont aussi la principale cause de décès de ces jeunes femmes vulnérables. Par ailleurs, il arrive très souvent que les avortements non médicalisés les fassent tomber malades, les blessent ou les tuent.

Pour remédier à ces problèmes, nous devons donner aux filles accès à l’enseignement primaire et leur permettre de recevoir une instruction de qualité tout au long de leur adolescence. Lorsqu’une jeune fille est instruite, il y a plus de chances qu’elle se marie plus tard, qu’elle attende d’être prête pour faire des enfants, que ses enfants soient en meilleure santé et qu’elle gagne mieux sa vie.

Nous devons aussi dispenser à toutes les adolescentes une éducation sexuelle complète, adaptée à leur âge. Cette éducation est particulièrement importante pour donner aux jeunes femmes les moyens de décider si et quand elles veulent devenir mères. En outre, nous devons fournir tout l’éventail des services de santé nécessaires en matière de procréation et de sexualité, de la planification familiale à la prévention et au traitement des maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH. Enfin, nous devons garantir aux femmes l’accès aux services de santé maternelle dont elles ont besoin.

Si nous consacrons de l’attention et des ressources à l’éducation, à la santé et au bien-être des adolescentes, ces agents du changement seront encore mieux armés pour faire évoluer la société dans le bon sens pour les générations à venir. En cette Journée mondiale de la population, engageons-nous à aider les adolescentes à réaliser leur potentiel et à contribuer à notre avenir commun.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe