Le Secrétaire général

Message publié à l’occasion de la Journée mondiale de la santé

7 avr. 2013

Cette année, la Journée mondiale de la santé est l’occasion de tirer la sonnette d’alarme au sujet d’un mal insidieux et meurtrier : l’hypertension. Un adulte sur trois dans le monde en est atteint. C’est l’une des principales causes de décès dans les pays riches comme dans les pays pauvres.

           L’hypertension, qui est à l’origine de maladies cardiovasculaires, n’est souvent pas diagnostiquée car elle est quasiment asymptomatique. Heureusement, quand elle est dépistée suffisamment tôt, il est relativement facile de prendre des mesures pour réduire sensiblement le risque de crise cardiaque, d’insuffisance cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. C’est pourquoi l’ONU encourage tous les adultes à faire contrôler régulièrement leur pression artérielle par des professionnels de la santé.

           Avoir un mode de vie sain peut nous permettre de vivre plus longtemps. Les preuves sont irréfutables : réduire la consommation de sel, manger équilibré, limiter la consommation d’alcool et de tabac, faire de l’exercice régulièrement et éviter le stress réduit le risque d’hypertension et permet de lutter contre ses conséquences, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques.

           Il faut absolument juguler l’hypertension pour enrayer les maladies cardiovasculaires, qui font partie des quatre catégories de maladies non transmissibles les plus mortelles.

           Les trois autres, le cancer, les maladies respiratoires chroniques et le diabète, progressent partout, surtout dans les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, et frappent de plus en plus de jeunes. Les pays les plus touchés sont ceux qui peuvent le moins assumer les conséquences sociales et économiques qu’entraînent la maladie et la mort prématurée d’une grande partie de leur main-d’œuvre. Ces pays sont aussi ceux qui n’ont pas les moyens de prendre en charge le traitement et les soins.

           Je me réjouis de l’essor mondial que connaît la lutte contre les maladies non transmissibles. À l’Assemblée générale, en septembre 2011, les États se sont engagés à agir. Depuis, l’Organisation mondiale de la Santé s’emploie avec ses partenaires à mettre au point un plan d’action mondial de lutte contre les maladies non transmissibles à l’horizon 2020.

           Réduire l’hypertension est l’un des éléments clefs de ce plan d’action et chacun peut participer en faisant contrôler sa tension et en faisant en sorte que le grand public soit sensibilisé au problème de l’hypertension.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe