Lancement du projet "Promotion de la cohésion sociale à Jérémie"

4 mai 2018

Un jeune scout en train de débattre autour de l'importance de la participation active des jeunes dans la mise en place du projet. © PNUD Haïti

Projet conjoint de la Mairie de Jérémie, du PNUD, de l'ONU Femmes et de l'OIM, sur la participation des jeunes et la réduction de la violence, lancé à Jérémie.

Jérémie, 4 mai 2018 : La Mairie de Jérémie, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement en Haïti a lancé, ce vendredi, à Jérémie un projet de 3 millions de dollars consacré à la participation des jeunes et à la réduction de la violence.

Il s’agit d’un projet conjoint PNUD, ONU Femmes, OIM mis en œuvre en coopération avec la Mairie de Jérémie, le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE), le Ministère de la Jeunesse des Sports et de l’Action Civique (MJSAC), le Ministère de la Condition Féminine et du Droit des Femmes (MCFDF) ainsi que des organisations locales de jeunes et de femmes.

Ce projet, financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix de l’ONU, vise à appuyer les jeunes de la ville de Jérémie pour asseoir leur rôle comme agents de changement et de construction de la paix. Il permettra,  entre autres, à 500 jeunes femmes et hommes ayant entre 15 et 25 ans d’obtenir des compétences pour participer aux affaires publiques de la commune de Jérémie en synergie avec les autorités et acteurs locaux.

« Le projet vise le renforcement des compétences des jeunes et leur participation active et équitable aux affaires publiques. Parce que nous sommes convaincus que l'implication accrue des jeunes dans la gouvernance locale et la promotion d’une culture de paix et de non-violence conduira à plus de cohésion sociale et à une ville plus pacifique et productive pour tous» a indiqué Madame Yvonne Helle, Directrice pays du PNUD en Haïti au cours de son allocution de circonstance.

Des campagnes de sensibilisation seront menées pour atteindre, mobiliser, réorienter et renforcer les capacités des jeunes en milieux scolaires et non scolaires sur l'éthique, la paix, le bon leadership, la non-violence, la migration informée et la planification familiale en insistant sur la nécessité qu’ils soient pleinement impliqués dans le domaine public.

Monsieur Claude Harry Milord, Maire principal de Jérémie, s’est dit espérer fortement que ce projet constituera une forte inspiration pour d'autres villes d'Haïti afin de faire de la jeunesse une force positive de paix pour le Pays.

A l’issue de cette initiative les participants recevront une certification sur l'égalité des sexes, le leadership, l’adoption de valeurs positives envers les femmes et la participation citoyenne. Ce projet assurera également la participation à part égale des jeunes femmes dans le projet. Parallèlement, 150 acteurs de la justice, enseignants et administrateurs des lycées et des universités, ainsi que les autorités locales seront outillés et mobilisés afin de prévenir et lutter contre les violences à l'égard des femmes. Ces interventions contribueront à faire de Jérémie une ville sûre et sans violence contre les femmes.

La contribution du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix soutiendra la participation des jeunes aux prochaines élections et aidera près de 2 500 d’entre eux à obtenir un document d'identité. Cela permettra d’asseoir le rôle des jeunes comme participants actifs dans la construction de la paix à Jérémie.


Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans environ 170 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations.

Pour plus d’informations, merci de contacter

Ruvens Ely Boyer,
Assistant communication
ruvens-ely.boyer@undp.org
PNUD Haïti , 509 48 94 85 34,

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe