Moins de $100 US par an pour le traitement d’un PVVIH avec l’aide du PNUD

1 déc. 2015

Stockage de médicaments. © PNUD Haïti

250,000 personnes supplémentaires bénéficient d’un traitement contre le VIH 

Genève, le 27 Novembre 2015- Le PNUD a réalisé des réductions importantes du prix des médicaments contre le VIH qu'il procure. L’organisation a réussi à faire baisser, sans précédent, le coût du traitement de 100 $ par patient et par an en Haïti et d’autres pays comme  la Guinée équatoriale,  le Mali, le Soudan du Sud, Zambie et Zimbabwe. Grâce à ces réductions de prix le PNUD permet d'économiser 25 millions $ qui sont utilisés pour mettre plus de 250.000 personnes sous ce traitement salvateur contre le VIH.

Le PNUD soutient actuellement la mise en œuvre des subventions VIH financées par le Fonds mondial dans 19 pays. Grâce à ces programmes, 2,2 millions de personnes vivant avec le VIH reçoivent actuellement un traitement antirétroviral vital.

En 2000, le coût des médicaments contre le VIH avoisinaient 10.000 US $ par patient et par an. En un an, ce prix a chuté lorsque les fabricants de médicaments génériques ont commencé à offrir le traitement à 350 $ US par année. Depuis lors, et grâce à une saine concurrence entre les fabricants de médicaments génériques de qualité garantie, le prix a continué à baisser jusqu’à 150 $ US par patient et par an. Ces réductions de prix ont permis de fournir des traitements contre le VIH à 15,8 millions de personnes, contre à peine 700.000 personnes il y a 15 ans.

La plus récente réduction de prix en dessous de 100 $ US par patient par année réalisée par le PNUD a été appliquée à la combinaison d'une pilule de trois médicaments anti-VIH, connus sous le nom TLE (ténofovir, lamivudine et l'éfavirenz), un schéma thérapeutique recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS ) et le plus largement utilisé  dans la thérapie antirétrovirale de première ligne .

Une série d'actions engagées par le PNUD ont conduit à ces importantes économies. Ces actions sont : les accords à long terme et l'amélioration de la planification des achats avec les pays et les fabricants; rabais sur des commandes de volumes importantes; réduction des coûts de transport et de manutention ; une concurrence accrue entre les fabricants à travers une base de fournisseurs vaste ; et le soutien essentiel des partenaires, y compris le Fonds mondial, l'UNICEF et l'OMS.

Ces économies ont libéré des fonds qui permettent aux pays de mettre plus de gens sous traitement et maintenir davantage de personnes en vie. Placer plus de  personnes sous traitement contribue à la lutte contre de nouvelles infections et la réalisation de l’objectif global de la fin du sida comme une menace de santé publique en 2030.

La valeur des médicaments achetés par le  PNUD à travers des accords à long terme en 2014 - 2015 des États-Unis a atteint 150 millions $. La combinaison de diverses économies  totalise maintenant  25 millions de dollars grâce à ces réductions de prix. Les économies ont permis de libérer des ressources qui peuvent maintenant acheter des médicaments contre le VIH pour une période supplémentaire pour 250.000 personnes, l'équivalent de tous les patients atteints du VIH au Royaume-Uni, l'Allemagne et la France réunis.

Avec succès, le Ministère de la Santé Publique et de la Population en Haiti à travers le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) fournit le traitement du VIH à 66.000 personnes avec le soutien du Fonds mondial, PEPFAR et le PNUD.

Dans sa dernière série de marchés publics (TLE), le PNUD a été en mesure d'acheter 211,219  boîtes de médicament TLE de la 1er ligne pour 2,17 millions $ US pour Haïti et assurer le traitement pour  plus de 17000  personnes en 2015.

L'environnement profite également de ces économies de coûts. Plus de 200 envois de médicaments de cette année ont été faites par un nouveau mécanisme qui optimise les coûts de transport, y compris l'aide de mer et / ou du fret terrestre au lieu d’expéditions aériennes. Ceci est une double victoire avec plus de personnes sur le traitement de sauvetage en raison de la réduction des coûts de traitement et une réduction des émissions de CO2.

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 170 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations

Pour plus d'informations

PNUD à Genève - Sarah Bel - spécialiste de la communication - sarah.bel@undp.org  / 41 79 934 11 17

PNUD Haïti – Guillaume Joachin, Chargé de communication – guillaume.joachin@undp.org / 509 38729372

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe