Renforcer les capacités nationales de gestion des risques et désastres en s’appuyant sur le volontariat

12 déc. 2014

PNUD Haïti

Port-au-Prince,  11 décembre 2014 – Le Ministère  de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT), l’Union européenne (UE) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont conjointement lancé le Projet de Renforcement Décentralisé du Système National de Gestion des Risques et des Désastres (PRD-SNGRD) ce jeudi 11 décembre 2014 au Centre d’opération d’urgence national (COUN) à Delmas 2.

D'une durée de trois ans et financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de 9 millions de dollars, ce projet  permettra de renforcer les capacités du Système national de gestion des risques et désastres (SNGRD) pour coordonner un réseau de volontaires certifiés et lui assurer une reconnaissance légale.

Ce projet est la continuation du Programme européen d’appui au SNGRD (PER-SNGRD) qui a été réalisé entre 2010 et 2013. Cette nouvelle phase a été conçue pour assurer la durabilité des acquis du projet antérieur, améliorer la coordination entre les différents acteurs de la Gestion des Risques et des Désastres (GRD) et assurer au réseau de brigadiers de la GRD de disposer d'un environnement législatif qui les reconnait et les protège.

Le projet est mis en œuvre en partenariat avec la Croix-Rouge française (CRf) et la Croix-Rouge haïtienne (CRh) qui disposent d'une expertise établie d'accompagnement des équipes de volontaires.

Au moins 3000 brigadiers de la Protection Civile disposeront d'une formation avancée en Premiers Secours dispensée par la CRh.

Marie Alta Jean Baptiste, Directrice de la Direction de la protection civile, a exprimé sa grande satisfaction pour l’accompagnement dont la DPC a bénéficié de la part de l’Union européenne, du PNUD, de la Croix-Rouge française et de la Croix-Rouge haïtienne pour renforcer les capacités opérationnelles en matière de préparation et de réponse aux urgences. Ces institutions constituent selon elle des partenaires durables et stratégiques dans le domaine de la GRD en Haïti.

Haïti est considéré comme l'un des pays les plus vulnérables aux désastres au monde. Au regard de ce constat, l’Ambassadeur de l’UE, Javier Nino Perez, a fait remarquer que "s'il est impossible de prévoir quand une catastrophe peut frapper, il est vital de se préparer à son éventualité afin d'en minimiser au maximum les conséquences néfastes et de sauver les vies humaines. Pour l'UE, il est essentiel d'être aux côtés du gouvernement et de la population dans cet effort collectif qui nous concerne tous".

M. Jean Pierre Guiteau, Président  de la CRh a fait remarquer que ce projet s’inscrit dans le cadre d’un travail conjoint entre la Protection Civile et la Croix-Rouge haïtienne visant au renforcement du SNGRD et de ses organes décentralisés. Il met en avance l’importance du renforcement des compétences et capacités des brigadiers de la Protection Civile au travers des formations proposées par la Croix-Rouge haïtienne en Premiers Secours en vue de favoriser une réponse harmonisée et adaptée en cas d’urgence auprès des populations vulnérables sur l’ensemble du territoire haïtien.

 Le Directeur principal du PNUD a.i., M. Esso Ouro-Doni Safiou, s’est réjoui de cette collaboration entre le PNUD, l’UE et la CRF/CRH. Il souhait que ce projet soit une initiative phare qui pourra se reproduire dans d’autres pays confrontant les mêmes vulnérabilités aux catastrophes naturelles.

« Outre renforcement institutionnel, le PNUD n’a jamais négligé l’importance de la population et de l’engagement civile en matière de gestion des risques et désastres », a déclaré M. Safiou, « À travers ce projet, le PNUD et le Ministère de l’Intérieur  en collaboration avec la Croix-Rouge française et la Croix-Rouge haïtienne, vont adresser de façon profonde la question du volontariat » a ajouté- t-il.

M. Réginald Delva, titulaire du MICT a salué l’accompagnement séculaire de L’UE,  du PNUD  et de la CRF/CRH dans le domaine de la gestion des risques et des désastres en Haïti. Il a par ailleurs insisté sur l’importance de mettre en valeur le rôle des citoyens, et plus en particulier des volontaires,  en matière de GRD.

Il a adressé ses vifs remerciements envers les jeunes volontaires qui ont manifesté leur grand intérêt de servir leur communauté sans considération d’origine sociale, de genre, de conviction politique, d’appartenance religieuse.

Pour Information, contater :

Joseph Edgard  Celestin, +509 31701192, edgard.celestin@gmail.com

Guillaume Joachin +509 38729372, guillaum.jaochin@undp.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe