Une initiative paysanne du sud d’Haïti lauréate du prix Equateur 2014 !

16 juin 2014

imageL'igname, cultivée par l'association lauréate, possède des qualités particulièrement avantageuses pour le sol en Haïti.

En compétition avec 1234 organisations venant de 121 pays du monde entier, le Mouvman Peyzan 3em Seksyon Kanperen (MP3K), au sud d’Haïti, figure parmi les 35 initiatives récompensées par le prix Equateur 2014 organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), à New-York. Une victoire pour cette organisation communautaire qui travaille avec plus de 1500 fermiers dans la région pour renforcer les capacités des producteurs locaux, améliorer la sécurité alimentaire et soutenir une production durable. Un succès auquel le PNUD Haïti, via son programme de micro-financement, est fier d’avoir pu contribuer.

Le MP3K cultive l’igname, une plante grimpante dont les valeurs nutritives sont très appréciées des Haïtiens et dont les qualités qu’elle présente pour le sol sont particulièrement avantageuses en Haïti. Ce mouvement travaille plus de 20 ans avec les communautés paysannes de la région de Camp Perrin pour faciliter l’accès aux semences, renforcer la productivité des agriculteurs, encourager le développement durable, promouvoir une gestion durable des terres et sensibiliser les communautés à la prévention des catastrophes naturelles.

Composée de 297 groupements de base, l’association diversifie son action dans des activités aussi variées que la protection du sol contre l’érosion, le développement de partenariat avec d’autres acteurs comme le Ministère de l’Agriculture et le Ministère de l’Environnement, la formation des membres de la communauté sur le développement durable, la sécurité et la souveraineté alimentaire, l’accès aux services sociaux de base, la protection de l’environnement.

Grâce au partenariat avec une organisation financée par le Programme de micro-financement du PNUD Haïti (ODDSHA pour Organisation pour le Développement Durable et Solidaire d’Haïti), le MP3K a pu bénéficier d’un appui technique et administratif qui l’a conduit à remporter le prix Equateur 2014.

« La réussite d’un projet dépend du niveau de suivi qu’on lui attribue. Nous sommes extrêmement heureux d’avoir pu offrir via notre financement avec une organisation commune, l’ODDSHA, un soutien technique et administratif qui a permis au mouvement paysan de Camp Perrin de décrocher une victoire. » s’est félicité Jean Parnell Dimanche, coordonnateur national du Programme de micro-financement du PNUD en Haïti.

«  Cette victoire va nous permettre de renforcer notre travail dans la sécurité alimentaire et l’eau potable. Le soutien du PNUD pour notre candidature a été décisif et nous nous en réjouissons. » s’est réjoui le directeur de MP3K Casseus Chavanne.

Toutes ces raisons ont expliqué le choix fait par le jury du prix Equateur 2014 qui récompensait cette année les solutions locales de développement durable pour les gens, la nature et la résilience des communautés.

En plus de la bourse de 5ooo dollars américain, le prix Equateur a également invité le MP3K à se rendre à New-York en septembre prochain pour participer à la cérémonie officielle de remise des prix du concours qui doit révéler les 5 gagnants parmi les 35 lauréats déjà promus. Les cinq premiers recevront un montant supplémentaire de 15.000 dollars américains dédicacés à la poursuite de leur projet.

Pour plus d'informations merci de contacter :

THIBAUT MONNIER
+509 36007455
thibaut.monnier@undp.org