Philippines : le PNUD débloque 5 millions de dollars pour le déblaiement des débris causés par Haiyan

18 nov. 2013

imageLes rues de Tacloban, ville anéantie par le passage du typhon Haiyan, le 8 novembre. ©OIM 2013/Joe Lowry

Plusieurs millions de dollars supplémentaires sont requis d’urgence pour la reconstruction et le relèvement

Manille/New York, le 18 novembre 2013 Alors que la communauté internationale continue d’acheminer et de distribuer de l'aide aux victimes du typhon Haiyan dans des circonstances extrêmement difficiles, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a promis de  mobiliser 5 millions de dollars pour aider au démarrage du déblaiement des millions de tonnes de débris laissés par la tempête.

Cependant, compte tenu de l’ampleur des dégâts, davantage de ressources, d’aide financière et d’approvisionnements sont nécessaires, étant donné que la reprise sera longue et pénible pour le pays.

« La contribution du PNUD à hauteur de 5 millions de dollars peut aider à démarrer le déblaiement des débris qui jonchent les routes, limitant l'accès à l'assistance et entravant les efforts des secours », a déclaré Helen Clark, Administrateur du PNUD. « Mais cette contribution initiale n'est que le début de l’assistance requise. Nous devons mobiliser  d’urgence 20 millions de dollars pour atteindre notre objectif de déblaiement des gravats dans les provinces affectées par le typhon Haiyan ». Helen Clark a noté par ailleurs que l’Organisation des Nations Unies dans son ensemble réclame plus de 300 millions de dollars pour fournir une réponse globale au typhon.

L’enlèvement des débris est la première d’une série d’activités que le PNUD envisage de mettre en œuvre aux Philippines pour venir en aide aux personnes qui ont perdu leurs maisons, leurs commerces et leurs emplois à la suite du typhon. L’un des avantages du retrait des débris tient à la réduction des menaces qui pèsent sur la vie et la santé des populations en raison de l'insalubrité de l'environnement. De plus, étant donné que le typhon a frappé de plein fouet des régions déjà en proie à une pauvreté généralisée, les interventions envisagées par le PNUD vont appuyer la création immédiate d'emplois temporaires. Des communautés entières pourront ainsi tirer parti des activités de gestion des débris et des déchets et des initiatives d’appui à la reconstruction – une initiative vitale pour les quelque 200 000 personnes dont les cultures, les emplois et les activités ont été anéantis par le typhon.

Le PNUD lance un appel aux donateurs

Le PNUD a également exhorté le public à contribuer aux efforts de relèvement des Philippines et a créé un site à cet effet.

Le supertyphon Haiyan (baptisé localement Yolanda), l’un des plus puissants jamais enregistrés, a frappé les Philippines le 8 novembre, causant des dégâts considérables à travers le pays. Près de 13 millions de personnes ont été touchées par la tempête, 1,9 million de personnes ont été déplacées et des milliers d’autres tuées.  

« Alors que le Gouvernement et le peuple philippins se remettent de cette terrible tragédie, le PNUD ne va ménager aucun effort pour soutenir le relèvement et renforcer la résilience du pays aux chocs futurs », a dit Helen Clark.