Jacmel, 4 ans après le séisme

Le bas de la ville a été l’une des zones les plus affectées de la commune de Jacmel lors du passage du séisme. Des pertes en vie humaine et plusieurs centaines de maisons ont été détruites. Quatre ans après, la population de cette zone sent encore les séquelles de cette catastrophe. Au moins une dizaine de familles y vit toujours sous des tentes ou des prélarts.

Face à cette situation, Lapin Pierre Junior, l’un des membres de l’organisation « Pèp Anba Lavil k'ap Lite’’ (OPALL) dénonce les conditions infrahumaines dans lesquelles vivent des victimes de la catastrophe quatre ans plus tard. Il critique sévèrement certaines ONG qui avaient fait des promesses fallacieuses et illusoires faisant croire qu’elles allaient construire des maisons pour certaines victimes après avoir procédé à l’installation d'abris provisoires.

Pélage Pharodin, l’un des leaders de l’OPALL, critique vigoureusement l’inaction des autorités de la ville de Jacmel qui n’ont rien fait pour soulagerla misère de la population. Il dénonce le comportement des dirigeants de la region qui, selon lui, minimiseraient les sinistrés au bas de la ville. « C’est une démarche personnelle d’un résident de la zone auprès d’une organisation qui a permis à une quarantaine de familles de quitter leur tente. Dans le cas contraire, la situation serait plus criante aujourd'hui», a déclaré Pélage Pharodin.

Le Nouvelliste | Publié le : 10 janvier 2014

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe