Haïti, quatre ans après le séisme

Ce dimanche 12 janvier, les Haïtiens commémorent le quatrième
anniversaire du tremblement de terre qui a dévasté une partie du pays. Près de 220 000 personnes ont perdu la vie dans cette catastrophe, 300 000 autres ont été blessées. Un million et demi d'Haïtiens se sont donc retrouvés dans les rues, sans aucun abri. Aujourd’hui la situation a évolué, mais des problèmes demeurent.

Il est 16 h 53, heure locale, en ce 12 janvier 2010, quand un séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter transforme Port-au-Prince, mais aussi d'autres villes comme Jacmel, Léogane ou encore Petit Goave, en un véritable champ de ruines.Quand on circule aujourd'hui dans la capitale haïtienne, les traces du tremblement de terre ne sont plus criantes. Pendant des mois, voire des années pour certains quartiers, les rues étaient jonchées de gravats, des maisons effondrées bordaient les grands axes routiers. Quatre ans après cette catastrophe, qui aura marqué à jamais la mémoire collective des Haïtiens, la situation a changé. « À peu près 80 % des débris ont été retirés », constate Jean-Marie Duval, responsable d'une unité de gestion de débris au sein du ministère haïtien des travaux publics. C’est certes une avancée, « mais ça veut dire aussi que les fonds qui ont été alloués en ce domaine sont épuisés.

Maintenant il faut s’orienter vers les fonds de reconstruction. C’est l’un des objectifs desbailleurs de fonds. Mais je crois qu’il faut renforcer ces efforts pour que les derniers travaux avancent plus rapidement. »

http://www.rfi.fr | Publié le : 10 Janvier 2014