Soutenez le travail du PNUD en faveur des communautés affectées par l’ouragan Matthew en Haïti

19 déc. 2016

Help Haitians rebuild

Le passage de l'ouragan Matthew ayant frappé Haïti le 4 octobre 2016 (avec des vents de plus de 230km/h), a été dévastateur. Certaines communautés ont perdu jusqu'à 90% de leurs moyens de subsistance et un total de 2,1 millions de personnes ont été touchées.

Mais grâce, en partie, aux formations de la Direction de la Protection Civile (DPC) gouvernement dans le domaine de l'évacuation et des mesures de prévention aux ouragans, fournies avec le soutien du PNUD, Les populations des zones affectées étaient préparées à faire face. Par exemple, à Dame-Marie (30 000 habitants), l'une des communes les plus touchées, pas une seule vie n’a été perdue!

Cependant, deux mois après l’ouragan, plus d'un million d'haïtiens luttent encore pour reconstruire leur vie et leur pays. C'est une chose de survivre, mais imaginez si tout votre monde a été emporté - pas de maison, pas de travail, pas de revenu.

Afin de permettre aux haïtiens de se remettre sur pied, le PNUD a déjà créé près de 120 000 emplois d’urgence journaliers aux cours des deux mois ayant suivi l’ouragan dans le cadre du programme «Solèy Leve» («Le Soleil brille»). Ces emplois à court terme sont orientés vers l’enlèvement des débris - comme les arbres abattus et les maisons détruites -  et la reconstruction d’infrastructures communautaires. La remise en état des canaux d’irrigation a ainsi permis à de nombreuses communautés de reprendre leurs activités agricoles à temps pour la saison des plantations d’hiver, réduisant les risques d’insécurité alimentaire à long-terme.

Au-delà de la reconstruction, ces emplois ont fourni une source vitale de revenus aux familles les plus pauvres des départements de la Grande Anse, du Sud et de l’Ouest, assurant leur dignité et évitant le piège de la dépendance à l’aide humanitaire. Les salaires vont ainsi directement dans les poches des travailleurs, avec un ciblage particulier vers les femmes. Grâce à ces revenus, les bénéficiaires peuvent nourrir leurs familles, envoyer leurs enfants à l'école, reconstruire leurs maisons. Au cours de ce processus, nous relançons également l'économie locale.

Au PNUD, nous travaillons également avec le gouvernement et d'autres partenaires pour reconstruire plus intelligemment. Haïti est un pays sujet à de nombreux risques climatiques et nous devons rendre les communautés haïtiennes moins vulnérables à ces risques de désastres. Cet appui est moins évident que  d'autres types d'aide aux yeux des populations - comme l'envoi de vêtements, d'aide médicale, de conserves. Mais c'est en fait le moyen le plus efficace d'aider les gens. Car chaque dollar consacré à la préparation aux catastrophes permet d'économiser en moyenne 7 $ dans la réponse aux catastrophes futures.

Vous pouvez vous aussi soutenir notre travail en faveur des communautés affectées par l'ouragan Matthew, en faisant un don sur la plateforme de financement participatif du PNUD. Les dons seront versés aux efforts de relèvement pour soutenir les familles pauvres dans les zones les plus touchées.

Grâce à Soley Leve, 5$ supporte une journée de travail. Deux jours de travail permettent de curer 1 mètre de canal d'irrigation (10$), tandis que 500 $ permettent de réhabiliter une maison et 1000$ de réparer un bateau et de reprendre les activités de pêche.

Nous comptons sur votre appui pour soutenir ces activités essentielles et permettre à des milliers de personnes de reprendre leur vie normale et de « reconstruire en mieux » leurs communautés !

Contribuez via la plateforme de financement participatif du PNUD : http://bit.ly/supportundphaiti