Au cœur de Port-au-Prince, le kiosque Occide Jeanty remis à neuf !

14 mai 2015

Coupure de ruban à l'occasion de l'inauguration du kiosque Occide Jeanty. © PNUD Haïti

Au rythme de l’hymne national et sous un soleil tropical, le Gouvernement Haïtien, devant ses partenaires du PNUD - dont le Représentant Résident du PNUD en Haïti, Peter de Clercq - a inauguré ce jeudi 14 mai 2015, la place Occide Jeanty du Champs de Mars. Plus de 5000 personnes, essentiellement des écoliers, avaient fait le déplacement dans ce haut lieu du patrimoine culturel haïtien.

Entièrement dédiée à la promotion de l’art et la culture, la place Occide Jeanty a été rénovée et renforcée par L’Unité de Construction de Logement et des Bâtiments Publics (UCLBP) et fait partie d’un vaste projet d’aménagement de la ville de Port-au-Prince.  Infrastructure patrimoniale du plus grand espace public, lieu de rassemblement du pays, la place Occide Jeanty offre désormais :

  • Six espaces pour des boutiques, pouvant abriter des concessions alimentaires ou des comptoirs d’artisanat local, viendront animer la façade du nouvel amphithéâtre côté place tout en créant de nouveaux emplois.
  • Des loges, d’un salon VIP, ainsi qu’un double accès à la scène permettront d’offrir aux artistes des conditions adéquates à la préparation de leur prestation. 
  • Une billetterie, ainsi que des espaces de rangement sous les gradins
  • Des toilettes pour hommes et femmes incluant des facilités permettant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ;

Le résultat est au rendez-vous : la Place Occide Jeanty donne envie d’y venir passer un moment d’épanouissement, de détente, de défoulement et de réconciliation à travers des loisirs sains. Les travaux de rénovation de la place font suite à un projet efficace de déplacement de plus de 28 000 personnes vers leurs quartiers d’origine dans la dignité  mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) avec le financement de l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI).

Participant à l’inauguration de cette place construite en l’honneur  du fameux musicien Occide Jeanty qui a été chef d’orchestre de la garde nationale haïtienne jusqu’à sa mort, de nombreux écoliers ont exprimé leur satisfaction au regard de l’infrastructure. Leur fierté est d’autant plus grande que le kiosque a été construit par l’ingénieur haïtien Maurice Salomon.

La Ministre de la Culture Dithny Joan Raton a reconnu le travail professionnel exécute par l’UCLBP qui vient offrir au peuple haïtien un lieu moderne de valorisation de sa culture.

« Un peuple sans culture est un arbre sans racines. Avec ce kiosque moderne, le Gouvernement Haïtien  veut continuer à nourrir l’arbre par ses racines, par sa culture» a –t-elle soutenu.

Le Premier Ministre Haïtien, Evans Paul a pour sa part qualifié la place de bien public tout en invitant toute la population à en prendre soin et à la protéger.

« La place Occide Jeanty est construite sur une superficie de 7000 m2. Sa rénovation constitue un triomphe pour la culture et nous invitons toute la population à gérer et protéger ce bien public » a-t-il conseillé.

Le Président Michel Martelly a quant à lui remercié chaleureusement le système des Nations Unies et le gouvernement du Canada pour leur contribution à la rénovation de cette place. Il s’est rappelé qu’au début de son mandat, cet espace était habité par des milliers de personnes qui avaient tout perdu sous les assauts des secousses du séisme. Il s’est réjoui que cet espace redevienne à partir de ce jour, un lieu où les jeunes pourront s’adonner à l’art et à la culture tout en continuant à se former pour servir le pays demain.

« Aujourd’hui, avec le travail du Gouvernement Haïtien et nos partenaires, les nombreuses tentes ont été enlevées. A la place des tentes, nous avons un lieu de promotion et de valorisation de la culture qui constitue un chemin certain de la formation de la jeunesse pour un pays meilleur demain » a-t-il déclaré.

En plus de la rénovation de la Place Occide Jeanty au Champ de Mars par l’UCLPB le PNUD continue le réaménagement  de trois autres places : Henry Christophe, Dessalines et celle de la Constitution. 104 unités de logement ont également été construites ainsi qu’un kilomètre de route dans le quartier de Fort National qui a accueilli la majorité des personnes qui vivait dans la promiscuité déconcertante du Champ de Mars après la catastrophe du 12 janvier 2010.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe