Ensemble, dépistons, traitons et guérissons la tuberculose !

30 mars 2015

© PNUD Haïti

« ANSANM NAP CHACHE, TRETE, GERI TOUT MALAD TB », « Ensemble, dépistons, traitons et guérissons la tuberculose » tel était  le thème de la journée mondiale de la Tuberculose commémorée ce 24 mars dans le plateau central d’Haïti.

Divers partenaires clés œuvrant dans le domaine médical et plus particulièrement dans la lutte contre la Tuberculose en Haïti ont pris part à cette cérémonie organisée par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) et le Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT). Nous pouvons citer notamment : le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’organisation Zanmi Lasante, le Fonds Mondial, le Centre pour le Contrôle de Décès et la  Prévention (CDC) et l’Organisation panaméricaine de la Santé (OPS/OMS).

Le Coordonnateur du PNLT, Dr. Willy Morose, après avoir brièvement présenté le programme, a salué les efforts de tous les partenaires dans la lutte qui vise à endiguer la tuberculose et le sida dans le monde : « Grâce à nos différents partenaires, le MSPP et le  PNLT ont pu augmenter l’offre de services dans 10 départements. Pour l’année 2014, 16 371 malades ont été placés sous traitement et 88% d’entre eux ont été testés pour VIH. De ce nombre, 20% sont co-infectés VIH/Tuberculose ».

Pour sa part, madame Sophie de Caen, Directrice principale du PNUD en Haïti, s’est dit satisfaite de la collaboration du PNUD  avec  le MSPP et s’est réjouie pleinement du  fait que le PNUD assume correctement, depuis 2011, la mission de récipiendaire principal des subventions VIH/Tuberculose du Fonds Mondial en Haiti. « Grâce aux subventions du Fonds mondial, le PNUD a pu  assurer un approvisionnement continu en médicaments antituberculeux de première et deuxième lignes pour l’ensemble des patients traités en Haïti, dont plus de 16 000 pour 2014. Le PNUD a aussi assuré l’approvisionnement en réactifs de laboratoires, l’amélioration de l’accès à la prise en charge, la réhabilitation et l’ équipement de 13 centres de diagnostic et de traitement de la tuberculose (CDT), l’équipement de 30 laboratoires en microscopes LED pour supplier a l’insuffisance des infrastructures de diagnostic de la Tuberculose… » a-t-elle souligné.

Beaucoup reste encore à faire en Haïti pour que tous les cas soient détectés dans les domaines de la tuberculose et du VIH, a rappelé Dr Jean Luc Poncelet, représentant de l’OMS/OPS. De son côté, le directeur fondateur Zanmi Lasante, Dr Paul FARMER,  a soutenu avec force la nécessité du partenariat pour résoudre les problèmes de santé publique : « Je sais que le partenariat est difficile à travers le monde. Mais c’est notre seul espoir. Sans la synergie entre tous les partenaires qui sont ici, nous serons tout bonnement impuissants par rapport à ce fléau mondial qu’est la tuberculose » a-t-il déclaré.

Le Directeur Général du MSPP, Dr Georges Dubuche, a  souligné la détermination du MSPP, à travers le PNLT, à lutter plus efficacement contre la Tuberculose en Haiti. « Cette année le MSPP va se centrer davantage sur la décentralisation du diagnostic et du traitement de la tuberculose multi résistante à travers tous les départements du pays » a-t-il engagé.

Cette journée a été marquée par le témoignage d’un patient tuberculeux qui a remercié les infirmiers et médecins qui l’ont aidé à guérir, suivi de la remise du prix ‘’Iderle CELESTIN’’ à Madame Guirlaine Dorvil, Coordonnatrice Départementale du Nord-Est.

La tuberculose, le VIH/Sida et la malaria constituent les trois maladies les plus mortelles dans les pays en voie de développement. C’est pour cette raison que les Nations Unies ont fait de la lutte contre ces 3 maladies un des objectifs principaux des objectifs du Millénaire de développement (OMD 6). C’est également pour cette raison que le PNUD en a fait, depuis 2003, l’un de ses principaux axes d’intervention auprès des populations les plus vulnérables.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe