Trois nouvelles écoles communautaires sorties de terre à Léogâne

9 déc. 2014

Des élèves de l'Ecole Bonne Nouvelle de Bigonet - PNUD Haiti

C’est dans la douzième section communale de Léogâne, plus précisément dans les locaux fraichement reconstruits  de l’Ecole Bonne Nouvelle de Bigonet que s’est tenue, au début du mois de décembre, l’inauguration de trois nouvelles écoles primaires et secondaires construites par le PNUD. Il s’agit des écoles Bonne Nouvelle et Epiphanie de Léogâne, et de l’Ecole St Philippe et St Jacques à Gressier, toutes trois détruites par le séisme du 12 janvier 2010.

Aujourd’hui 1050 élèves regagnent le banc des écoles avec la reconstruction de ces établissements par le PNUD en partenariat avec  la Finn Church Aid (FCA), la Norwegian Church Aid (NCA), le bureau Anglican d’Education en Haïti (BAEH) grâce au support financier du Gouvernement de la Finlande. 

Les trois nouvelles écoles sont aujourd’hui parasismiques et paracycloniques. «  La mission épiscopale après le tremblement de terre a toujours travaillé pour qu’Haïti se relève, marche et célèbre la vie. Cette cérémonie d’inauguration participe de cette volonté et engagement. Car l’éducation c’est la vie». S’est réjoui Jean Zaché Duracin, Représentant de l’Eglise Episcopale d’Haïti lors de l’inauguration.

À travers une franche collaboration, la Fin Church Aid, la Norvegian Church Aid, le Bureau Anglican d’Education d’Haïti, les firmes de construction G&L et Keenlink et le PNUD Haïti ont convergé leur énergie dans l’implémentation de ces écoles. L’engagement des citoyens de ces communautés a été fondamental tout au long de ce processus.

Monsieur Uluc Baslanti, Représentant  régional de Finn Church Aid, a pour sa part loué à raison la contribution des communautés dans le cadre de ces réalisations qui contribueront à bâtir l’avenir de ces villes détruites par le seisme. « Même avec les matériels les plus sophistiqués et les spécialistes les plus ingénieux, ce travail n’aurait pas été possible sans la collaboration de la communauté. Les citoyens n’ont pas ménagé leurs efforts et volonté. La construction de ces écoles est surtout leur réalisation».

Ces réalisations ont eu un impact économique direct et important sur les familles, a soulevé la Directrice principale du PNUD Madame Sophie de Caen: « Pendant la phase de construction, le projet a appuyé l’économie locale à travers la création de 800 emplois à court terme, dont 200 occupés par des femmes. Les familles ont pu augmenter leurs revenus et monter de nouvelles petites entreprises qui dynamisent la vie dans ces zones dépourvues de presque tout».

Monsieur Guy Carlo Durandis, représentant de la Norwegian Church Aid, a félicité la mise en place d’un système permettant de valoriser les déchets tout en réduisant les risques de contamination qui pourrait en découler. « Toutes les écoles disposent d’un système appelé biodigester. Cette technologie permet de transformer les déchets en énergie qui sera utilisée pour la cuisson des repas des élèves. De plus, ce biodigester permettra de produire des fertilisants pour le sol. ».

Ces écoles ont été reconstruites dans le cadre du vaste projet « Gestion des débris » mis en oeuvre par le PNUD conjointement avec les autres agences des Nations Unies. Le déblaiement, la gestion de la ville de Léogâne et la reconstruction des 6 écoles comptaient parmi les principaux résultats escomptés dudit programme. Il reste au total trois autres écoles de même type à inaugurer à Léogâne et à Jacmel bientôt.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe