Grand Nord : des bâtiments plus résistants par des ouvriers mieux formés

30 sept. 2014

Sous l’égide de l’INFP et du PNUD, 200 maçons seront formés à la construction parasismique dans le Grand nord d’Haïti

L’Institut National pour la Formation Professionnelle (INFP) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ont officiellement lancé, le mardi 30 septembre 2014, un vaste programme de formation en construction parasismique dans le Grand Nord d’Haïti.

Cette formation doit permettre à la région du Grand Nord de se doter d’ouvriers qualifiés en construction. Adressée aux professionnels de la construction, la formation vise à former vingt-cinq élèves formateurs et deux cent maçons. Les vingt-cinq premiers professionnels formés auront la mission de répliquer la  formation aux maçons sélectionnés pour les départements du nord, du nord-est et du nord-ouest sous la supervision du projet. 

Participant à la cérémonie de lancement, la Secrétaire d’Etat à la formation professionnelle, madame Marina Gourgue a estimé que ce programme de formation constitue un engagement clair du gouvernement et de ses partenaires afin de préparer le Nord à d’éventuelles catastrophes naturelles.

La Secrétaire d’Etat a renouvelé la grande satisfaction à collaborer une fois de plus avec le PNUD dans le domaine primordial de la gestion des risques de désastres.

« Le renforcement des professionnels de la construction en Haïti est un des éléments fondamentaux dans le combat engagé pour construire le pays autrement et de façon plus sûre. En formant les maçons et d’autres professionnels du domaine, nous engageons un important travail de prévention par rapport aux catastrophes naturelles » a-t-elle soutenu dans ces propos de lancement du programme de formation.

Selon Jean Renaud, Maire de la ville du Cap Haïtien, ce programme de formation donnera naissance à une armée de soldats qui auront pour mission de faire du Grand Nord et du Cap en particulier une région moins vulnérable. « Former les ressources de la chaîne de construction est le meilleur moyen de  faire du Grand Nord  une région plus sécuritaire pour tous si la terre venait à trembler » a-t-il conclu dans ses propos de circonstance.

Chef du projet Plan Prévention Séisme, Kamina Ntenda, a de son côté renouvelé l’engagement du PNUD à accompagner les autorités nationales et locales afin que les communautés deviennent plus résilientes et soient préparées en cas d’un éventuel tremblement de terre dans le Grand Nord.

« Nous devons nous préparer à toute éventualité. Nous ne savons pas quand un séisme pourra frapper le Nord mais nous sommes certains que cela va se produire. C’est en effet pour cette raison qu’au niveau du PNUD, nous accordons une grande priorité à cette région. Les maçons que nous allons former dans les prochains mois devront nous accompagner dans cette perspective en renforçant si nécessaire les bâtiments existants et en construisant de nouveaux plus solides ».

Lancé officiellement en 2012 par Helen Clark, Administratrice principale du PNUD, le projet « Plan de prévention Nord » a déjà produit plusieurs études de micro zonage des principales villes du Grand Nord. L’objectif de ces études est, à terme, de nourrir les politiques publiques et les décisions d’investissements importants dans la région du Grand Nord.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe