Le Fonds Mondial et ses partenaires unis dans la lutte contre le VIH/SIDA

14 août 2014

Le taux de prévalence du VIH parmi les adultes entre 15 et 49 ans est toujours de 2,2% en Haïti.

En visite à Port-au-Prince du 10 au 15 août, le gestionnaire du portefeuille du Fonds mondial pour Haïti, M. Jose Castillo, a rappelé la nécessité de performance dans le processus de financement du Fonds Mondial pour une meilleure lutte contre le VIH Sida et la tuberculose.

Une préoccupation qui a retenu l’attention du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) qui, dans sa qualité de gestionnaire et metteur en œuvre des financements du Fonds Mondial, s’est réuni avec M.Castillo et son équipe, les sous-bénéficiaires du Fonds Mondial, un membre du Comité de Coordination Multisectoriel (CCM) et le LFA (Local Fund Agent) afin l’améliorer la communication et de poursuivre le dialogue dans la mise en œuvre des projets du Fonds mondial en Haïti.

Lors de son intervention, la Directrice principale adjointe du PNUD, Katyna Argueta, a mis l’accent sur le développement des capacités qui « consiste à apporter des transformations qui autonomisent les individus, les dirigeants, les organisations et les sociétés. Si une initiative n’entraîne pas un changement qui est généré, guidé et entretenu par ceux qui sont supposés en bénéficier, alors on ne peut pas dire qu’elle a amélioré les capacités, même si elle visait à réaliser un objectif de développement valable ».

De son côté, M. Castillo a mis l’accent sur la nécessité de rationaliser des ressources allouées pour une meilleure optimisation des résultats pour les activités réalisées. Il a invité tous les partenaires à travailler d’un commun accord afin de trouver des réponses aux différents problèmes soulevés dans la lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme.

Au programme de sa visite, José Castillo s’est notamment rendu au Ministère de la santé publique d’Haïti, à l’ambassade du Canada et des Etats-Unis et a également rencontré d’autres partenaires de la Communauté internationale, parmi lesquels le Représentant Spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en Haïti, Peter de Clerq, et les chefs de programme sur le Tuberculose et le VIH d’ONUSIDA.

Rappelons qu’en 2013, le PNUD et ses partenaires ont contribué à la guérison de 75% des patients tuberculeux ce qui représente une hausse de 18% par rapport aux résultats atteints en 2011. Ces activités entrent dans le cadre du Programme National de Lutte contre la Tuberculose dont l’objectif est de réduire la transmission, la morbidité et la mortalité de la tuberculose en Haïti. Parallèlement à ces efforts, grâce au soutien du PNUD au Programme, près de 50 000 personnes vivant avec une infection avancée du VIH  reçoivent actuellement  une thérapie antirétrovirale, près de 7 000 sessions de conseils psychologiques ont été organisées à leur profit. En matière de d’information et de prévention, 15.000 jeunes de 10 à 24 ans ont été sensibilisés au VIH/sida et 3126 travailleuses de sexe ont suivi des séances d’information et de prévention. De plus, 18 millions de préservatifs ont aussi été distribués  gratuitement à la population au cours des deux dernières années.

La prochaine réunion entre le Fonds Mondial, le PNUD et les sous-récipiendaires est prévue dans trois mois.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe