Pour une meilleure coordination des activités de gestion des risques de désastres

21 mars 2014

imageCérémonie de lancement de la « Table Sectorielle et Thématique des risques et Désastres ». PNUD Haïti

Port-au-Prince, le 19 mars 2014 - La Primature haïtienne de concert avec le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT)ainsi que le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) , ont lancé le  mercredi 19 mars 2014  la « Table Sectorielle et Thématique des risques et Désastres » pour faciliter l’intégration de la réduction des risques et désastres  dans la politique de développement  stratégique du Gouvernement et augmenter les capacités de la réponse en situation de risques et de désastres.

Cette initiative portera la problématique de la réduction des risques et désastres à l’agenda de la politique de développement stratégique gouvernementale. Dans ce contexte, le Gouvernement haïtien entend renforcer  les importantes avancées qu’il a réalisées et honorer les différents engagements pris vis-à-vis des partenaires tant nationaux qu’internationaux dans ce domaine.

«  La table sectorielle et thématique risques et désastres s’inscrit dans la dynamique d’une coordination stratégique efficace qui assure la cohérence et la complémentarité des plans et programmes contribuant à la gestion des risques et désastres  et à l’adaptation aux changements climatiques », a indiqué le Premier Ministre Laurent Salvador LAMOTHE.

La table thématique va renforcer les mécanismes du Système national de gestion des risques et des désastres (SNGRD). Cette plateforme sera co-présidée par les Directeurs généraux du MPCE et du MICT considérant l’aspect multisectoriel de la thématique.  La mise en place de la table a été appuyée par un groupe technique de préparation, présidé par la DPC et comprenant : le MPCE, le secteur privé (AGERCA), la Croix Rouge haïtienne, USAID, l’UE, la Banque mondiale, OCHA et le PNUD.

« Cette initiative est une opportunité importante pour renforcer la coordination entre les acteurs humanitaires et de développement », a affirmé M. Peter de Clercq, représentant des agences des Nations Unies en Haïti. « La communauté internationale s’engage à accompagner le Gouvernement haïtien dans la mise en place et le fonctionnement sur le long terme de la table », a-t-il ajouté.

Le PNUD, partenaire clé depuis 2009 pour le soutien et le renforcement du SNGRD à tous les niveaux, a appuyé le gouvernement de manière substantielle dans la mise en place de la table. Le PNUD considère cette initiative comme un résultat important de son appui aux institutions nationales pour la prise en compte de la réduction des risques et désastres au sein des stratégies nationales - élément crucial pour assurer la mise en place d’une stratégique qui vise au renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables aux désastres et avancer vers un développement durable.