Sommet pour le bien social en Haïti - les technologies au service de l’homme et non l’inverse !

25 sept. 2013

Pas moins de 400 personnes ont participé hier au Sommet pour le bien social en Haïti.  Couronnée de succès, cette première édition a réuni les plus hautes autorités universitaires haïtiennes, des membres de la société civile et du gouvernement ainsi que les représentants des médias haïtiens autour d’une question centrale : « comment l’innovation technologique et les nouveaux médias peuvent-ils contribuer à  résoudre les grands défis de ce monde ? ».  Organisé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ce forum s’est tenu à l’Université Quisqueya (UNIQ) et présage déjà de devenir un nouveau lieu d’échanges d’idées en faveur d’une Haïti moderne et solide.

Jacky Lumarque, recteur de l’Université Quisqueya (UNIQ) a ouvert le sommet avec un sujet provocateur articulé autour de la technologie, du bien social et du lien social. Il a insisté sur la nécessité que les technologies ne détruisent point le lien social qui est fondamental pour tout projet de développement réel. Il a souhaité que les débats engagés permettent que les décideurs prennent conscience que les nouveaux médias doivent être mis  au service du bien-être de la société.

Tout au long de la journée, les panelistes ont débattu d’enjeux variés comme les objectifs du Millénaire pour le développement, les formations en ligne, le mobile money ou encore les technologies d’alerte précoce.

La révolution chantée

Les deux révélations de la journée du « Sommet pour le bien social » en Haïti ont été la présentation du nouveau concept « Sanbasphère » et celle de l’application de transformation de texte sms en message vocal.

Présentée par Edmond Seraphin, étudiant de l’UNIQ, la Sanbasphère serait l’espace public haïtien où l’ensemble des chansons populaires viennent alimenter des débats de société. La sanbasphère est un espace public réel en comparaison à la blogosphère qui reste virtuelle.

Un groupe d’étudiants de l’Ecole supérieure d’infotronique d’Haïti, aux côtés de Patrick Attié, leur recteur charismatique et engagé, a présenté une application sur la transformation des textes (sms, emails) en messages vocaux. Cette application sera utilisée par le Fonds d’assistance économique et sociale (FAES) en vue de faciliter la communication avec les non-voyants et les analphabètes dans le cadre des programmes d’assistance du Gouvernement haïtien. Cette application a été présentée comme exemple concret sur la façon dont les technologies peuvent aider à des changements positifs.

Blogueur le plus connu en Haïti, Carel Pedre a fait une intervention inspirante sur l’utilisation des nouvelles technologies en cas de catastrophes majeures. Il a notamment rappelé qu’un tweet lui a permis de sauver une vie  sous les décombres, 11 jours après le séisme ravageur du 12 janvier 2010.

Par ailleurs, le blogueur regrette que peu de leaders d’opinions utilisent les réseaux sociaux. Selon lui, les journalistes haïtiens sont également très peu à utiliser les réseaux sociaux.

La dernière session du  Sommet pour le bien social  a été marquée par les propos de Frantz Duval, rédacteur en chef du plus ancien quotidien d’Haïti, Le Nouvelliste. Le journaliste a fait remarquer que les technologies et les médias sont des outils à notre portée.

« Les réseaux sociaux ne sont qu’un tuyau, ce qui va nous sauver c’est le contenu », insiste-t-il. Il encourage les Haïtiens à utiliser les réseaux sociaux de façon plus intelligente. Et sur la même lancée que Carel Pedre, il dit souhaiter voir plus d’écrivains et d’intellectuels sur la toile pour améliorer le contenu qui s’y diffuse.

Pour clore le premier Sommet pour le bien social en Haïti, Katyna Argueta, Directrice adjointe du PNUD en Haïti s’est réjouie de la mobilisation de la société haïtienne et de l’université en particulier dans le cadre de cette plateforme.

Le Sommet pour le bien social est un événement qui a été initié en 2010 et qui est organisé en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette année, 61 pays ont participé à ce haut lieu de débats d’idées pour un monde meilleur et ont généré 70 000 tweets.

Cliquer ici pour voir les biographies de tous les intervenants et l’agenda de la journée.

Cliquer ici pour voir les photos de l’événement.

Pour plus de détails merci de contacter :

Chirine El-Labbane,
+509 3600 7455,
chirine.el-labbane@undp.org,

Guillaume Joachin
+509 38729372

guillaume,jaochin@undp.org

Que signifie #2030 pour vous ?

Interview avec J.Lumarque, Recteur de l'Université Quisqueya

Interview avec Marlene Sam, Ecole supérieure d’infotronique d’Haïti

Les mots de la fin, par F.Duval, Rédacteur en chef du Nouvelliste

Sommet pour le bien social en Haïti
  • 24.09.13 - Jacky Lumarque,Patrick Attié
  • 24.09.13 - Assistance
  • 24.09.13 - Assistance
  • 24.09.13 - Intervention de Clarens Renois
  • 24.09.13 - Sommet pour le bien social en Haïti  2013
  • 24.09.13 - Sommet pour le bien social en Haïti  2013
  • 24.09.13 - Intervention de Clarens Renois
  • 24.09.13 - Sommet pour le bien social en Haïti  2013
  • 24.09.13 - Intervention de Aboubacar Touré

Suivez-nous sur Flickr

Contact PNUD en Haïti
Informations pour les médias
communication.ht@undp.org