Dans le quotidien des inspections judiciaires

15 déc. 2012

En Haïti, plus de 80% des détenus sont en détention préventive prolongée au cours de laquelle ils peuvent attendre entre 4 et 6 ans avant que leur procès soit soumis à la justice.

Les inspections judiciaires permettent d'identifier les dysfonctionnements du système pénal, notamment en ce qui concerne la détention préventive prolongée.

Depuis octobre 2011, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) finance la tenue des inspections judiciaires sur l'ensemble du territoire haïtien. Les inspections couvrent les 18 tribunaux de première instance et 5 cours d'appel.

Le Ministère de la Justice emploie 8 inspecteurs judiciaires. Ces derniers ont reçu une formation financée par le PNUD sur la méthodologie des inspections et enquêtes judiciaires.