Redonner le goût du travail aux femmes victimes de violence

En plus de la formation professionnelle, les participants de l’Atelier 83 reçoivent un encadrement social, économique et éducatif.
En plus de la formation professionnelle, les participants de l’Atelier 83 reçoivent un encadrement social, économique et éducatif.

Elles constituent plus de la moitié de la population et sont l’un des moteurs essentiels à l’économie du pays. Pourtant, les Haïtiennes sont encore trop souvent reléguées au second plan des affaires sociales, politiques et économiques. En 2012, 24,9% des femmes âgées de 15 à 49 ans ont déclaré avoir subi une forme de violence physique ou sexuelle au cours de leur vie par leur mari ou partenaire. La tendance au fil des années demeure extrêmement préoccupante : si les violences conjugales physiques et/ou sexuelles ont baissé entre 2000 et 2012, la violence émotionnelle, qui inclut les actes d’humiliation, menaces et insultes, est en revanche en nette progression.

Afin d’endiguer ce phénomène alarmant, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Haïti a placé l’autonomisation économique des femmes au cœur de son action. Lorsque l’idée de projet des Ateliers 83 s’est présentée au PNUD en avril 2013, il a démontré d’emblée une forte potentialité de création d’emploi pour les personnes vulnérables. La dimension inclusive du projet visant à former des personnes exclues du marché du travail ou stigmatisée de par leur situation a fini de convaincre le PNUD pour soutenir cette initiative.

A retenir

  • . En 2012, 24,9% des femmes âgées de 15 à 49 ans ont déclaré avoir subi une forme de violence physique ou sexuelle au cours de leur vie par leur mari ou partenaire.
  • Afin d’endiguer ce phénomène alarmant, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Haïti a placé l’autonomisation économique des femmes au cœur de son action.
  • Le projet des Ateliers 83 œuvre pour l'autonomisation économique des femmes.
  • 500 femmes de plusieurs quartiers vulnérables de Port-au-Prince ont profité du projet.

Ce vendredi 10 octobre 2014, le Groupe Haïtien d'Etude du Sarcome de Kaposi et des Infections Opportunistes (Gheskio), en présence du PNUD qui l’a appuyé notamment depuis la rénovation des salles d’atelier jusqu’aux formations techniques et professionnelles, célèbre ces femmes et hommes qui ont décidé de se donner une seconde chance en suivant le cursus des Ateliers 83.

Depuis sa création, le projet a profité à plus de 500 femmes de plusieurs quartiers vulnérables de Port-au-Prince. Ces dernières  disposent désormais des compétences professionnelles pour intégrer le marché du travail. Formées dans les domaines de la boiserie, sérigraphie, le travail du fer et du papier mâché, ces femmes, à travers les Ateliers 83 à Gheskio font taire des discours machistes et en Haïti. Le professionnalisme et le courage qui transpirent dans leurs œuvres confirment, une fois de plus, qu’aucun métier  n’est l’apanage exclusif d’un genre en particulier.

“Au nom du PNUD, je tiens particulièrement à féliciter l’approche intégrée de la santé développée par les Centres GHESKIO, une approche qui ne se confine pas uniquement au traitement médical et isolé du patient, mais une approche qui offre également un encadrement social, économique, éducatif et même de formation professionnelle ”  a déclaré Lea Paccaud, point focal du projet pour le PNUD.

Saunia a intégré atelier 83 parce qu’elle voulait changer de cap. Elle déclare vouloir regagner sa dignité. Elle a été graduée et témoigne  que son objectif a été atteint.

“Mon père est ébéniste. C’est un métier d’hommes. Aujourd’hui, avec l’aide du PNUD, je suis aussi devenue ébéniste. J’ai aujourd’hui beaucoup de valeur dans la société parce que je fais un métier généralement réservé au genre masculin”.

La vie de Vilmé a aussi complètement changé. Elle a intégré le projet au même moment que Saunia. Elle était toujours passionnée par le processus de confection des habits. Aujourd’hui, elle sait tout faire dans ce domaine : la sérigraphie et la couture sont deux domaines dans lesquels elle a été formée.

Les Ateliers 83 ont changé ma vie. Avant, je me posais de nombreuses questions sur le processus de production des maillots. Aujourd’hui, je peux en produire et enseigner comment le faire. Je me réjouis de cela et je souhaite que d’autres jeunes filles bénéficient de cet accompagnement pour leur permettre de sortir la tête de l’eau et de vivre dignement”

Tenant compte de la faible capacité d’absorption  du marché du travail haïtien, le projet a aussi permis de renforcer  les capacités de ces femmes dans la gestion de petites et moyennes entreprises (PME), du marketing et de la comptabilité. Ainsi, elles pourront, dans un futur proche, s’associer et mettre en place de nouvelles entreprises tout en créant de la richesse et de nouveaux emplois.

Ce projet novateur rentre dans le cadre du travail d’accompagnement de l’autonomisation des femmes. Il contribue également à la lutte et la prévention des violences faites aux femmes et favorise l’équité de genres.

"...investir dans les femmes, ce n’est pas seulement la bonne chose à faire. C’est la chose plus intelligente à faire. Je suis intimement convaincu que les femmes constituent le potentiel le plus important pour le développement et la paix dans le monde, bien qu’il soit aussi le plus inexploité."

Ban Ki Moon, Secrétaire General des Nations Unies

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe