Nos objectifs

Alt text for image

La réduction de la pauvreté est au cœur du mandat du PNUD qui œuvre à soutenir des changements structurels pour une amélioration réelle de la vie des personnes à travers le monde. Pour ce faire,  en Haïti comme ailleurs, le PNUD  fait la promotion d’un développement humain inclusif et durable dans toutes ses dimensions.

La pauvreté en Haïti est multi-dimensionnelle et causée par une architecture complexe de problèmes économiques, sociaux et politiques qui ont été aggravés par les  ravages du tremblement de terre de 2010 qui a causé la mort de  plus de 220 000 personnes et déplacé plus de 1,5 million de  personnes.

Dans ce contexte, le PNUD a la conviction que le relèvement et la réduction de la pauvreté en Haïti ne peuvent se faire sans s’assurer que les rênes de la reconstruction et de la croissance nationale sont entre les mains  des Haïtiennes et des Haïtiens, qu’ils soient simple citoyenne ou citoyen, acteurs économique ou politique, ou représentants de l’Etat. La philosophie même du travail du PNUD en Haïti est donc celle de suivre la voix des Haïtiens et de l’encadrer par des interventions ciblées et concrètes de renforcement des capacités nationales, quand cela est nécessaire.

Pour asseoir et cibler son appui pour une croissance inclusive, le PNUD a opté pour une stratégie visant deux grandes formes d’exclusion résultant de la pauvreté : l’exclusion physique des personnes qui, notamment suite au tremblement n’ont plus accès à un toit et à un quartier décent, et l’exclusion économique.

La lutte contre l’exclusion physique de la programmation du PNUD se traduit par une gamme d’interventions conduites en synergie dans les quartiers : ramassage et recyclage des débris - plus de 80% des 10 millions de mètres cubes de décombres du tremblement de terre ramassés grâce aux Haïtiens et à leurs partenaires),  planification communautaire et réhabilitation des infrastructures des quartiers, conseils pour l’autoréparation des maisons endommagées, etc.  Les partenaires premiers du PNUD dans ce cadre sont l’Unité de logement et des bâtiments publics du gouvernement, les mairies, les plateformes communautaires et naturellement les autres agences des Nations Unies impliquées dans ce champ, telles que l’UNOPS, ONU-HABITAT ou le BIT.

En parallèle de ces actions, le PNUD, en étroit partenariat notamment avec le Ministère du commerce et de l’industrie et d’autres ministères sectoriels (Ministère de la jeunesse et des sports, Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes, Ministère de l’économie et des finances) conduit une série d’interventions au niveau politique et stratégique, mais aussi local. Ainsi, le PNUD et ses partenaires accompagnent les institutions de l’Etat en ciblant la création d’emplois inclusifs pour assurer que la cadre politique et normatif est favorable au redressement économique. Le PNUD appuie également des acteurs clés du secteur public et privé pour le développement de services de proximité aux entreprises, adaptés à la taille et la structure des entreprises. Des actions sont également mises en place pour favoriser le lien entre l’offre et la demande de travail et renforcer l’employabilité des jeunes Haïtiennes et Haïtiens.

L’ensemble  des interventions sont conçues et conduites avec une attention particulière aux femmes, et notamment aux jeunes femmes d’Haïti, identifiées comme des moteurs et porteurs de la croissance nationale. Certaines interventions « sur mesure » sont également conduites pour cibler des groupes très spécifiquement vulnérables, comme les femmes victimes de violences ou personnes vivant avec le VIH/SIDA.

Vidéo

La véritable force motrice pour la réparation des habitations endommagées par le séisme en Haïti, ce ne sont ni l'État, ni le secteur privé, ni les ONG ni les organisations internationales, ce sont les familles et les communautés. En prenant en main la reconstruction d'un pays plus résilient, celles-ci ont joué un rôle essentiel.