Nos histoires

  • Cap sur une haïti verte et protégéeCap sur une haïti verte et protégéeLa coupe effrénée des arbres, l’urbanisation anarchique et le manque de gestion des ressources naturelles augmentent chaque jour la vulnérabilité d’Haïti aux changements climatiques et réduisent la capacité de production de biens et de denrées alimentaires.

  • « Mare-à-Coiffe, mon paradis vert »« Mare-à-Coiffe, mon paradis vert »A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement le 5 juin dernier, le Ministère de l’environnement (MDE), avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a lancé dans le département du Sud une vaste campagne de reboisement de 5 millions de plantules (forestières et fruitières).

  • Du charbon a la reforestationDu charbon a la reforestationMarie-Lucie a le sourire. Ce matin, comme tous les matins depuis un mois, elle part rejoindre ses amis de la communauté de Dosmond pour planter des arbres sur les hauteurs de Ouanaminthe, dans le département du Nord-Est. À quelques kilomètres de là, en République dominicaine, une autre brigade de planteurs est aussi à pied d’œuvre. Toutes ces personnes ont intégré le projet « Frontière Verte », lui-même partie du programme bilatéral haïtiano-dominicain « Quisqueya Verde ».

  • Les premiers pas d’Alexandra dans le monde de l’entreprenariatLes premiers pas d’Alexandra dans le monde de l’entreprenariatD’une famille humble, Alexandra Felizier habite à Fort-National depuis plus de quatre ans. Elle est consciente de vivre dans un quartier difficile et réfléchissait à l’idée de monter une petite entreprise de vente de livres. Dans ce contexte, le projet LIDE (Laboratoire d’innovation et de développement économique) tombe à pic pour elle.

  • Les Haïtiennes, moteur de la reconstruction économiqueLes Haïtiennes, moteur de la reconstruction économiqueNinite Eltêbe, voilà une dame qui mérite une tribune en ce 8 mars, journée internationale de la femme. Cette Haïtienne de 56 ans pleine de ressources, a perdu son entreprise lors du tremblement de terre meurtrier de 2010. Trois ans plus tard, elle dirige une coopérative réunissant 25 femmes qui se sont lancées dans l’élevage et la vente de poulets à l’échelle locale.

  • Des ruines à la vie. Des débris au développement.Des ruines à la vie. Des débris au développement.Aujourd’hui, 80% des dix millions de mètres cube de débris générés par le tremblement de terre ont été dégagés des rues. Ce rythme a été beaucoup plus rapide que celui enregistré en 2004 en Indonésie, après le tsunami, ou à New York après les événements du 11 septembre 2001.

  • L'histoire de Mario ou comment réparer sa maison grâce à un smsL'histoire de Mario ou comment réparer sa maison grâce à un sms

  • Haïti : du relèvement au développement durableHaïti : du relèvement au développement durableLe 12 janvier 2010, un tremblement de terre dévastateur frappait Haïti. Plus de 200 000 personnes ont perdu la vie et 1 500 000 ont été déplacées lors de ce séisme d’une magnitude de 7,0 qui a également détruit 300 000 bâtiments.

  • Des chantiers aux salles de cours, des salles de cours aux chantiers : construire pour sauver des viesDes chantiers aux salles de cours, des salles de cours aux chantiers : construire pour sauver des viesDepuis 1998, Joseph Matéus ne vit que pour et de son métier : construire des maisons. Son parcours de constructeur l’a amené dans les plus grandes villes d’Haïti dont Port-au-Prince, le Cap-Haitien et Gonaïves.

  • Le Rallye Jeunesse du patrimoine, une traversée riche et instructive sur fond d’identification de risquesLe Rallye Jeunesse du patrimoine, une traversée riche et instructive sur fond d’identification de risquesLe Rallye Jeunesse du Patrimoine, lancé le samedi 28 mars 2015 à la Croix-des-Bouquets, s’est clôturé le 2 avril, après avoir visité les départements de l’Ouest, de l'Artibonite et du Nord. La Direction de la protection civile a participé activement à cette traversée qui a conduit plus de 270 jeunes et leurs accompagnateurs de la Croix-des-Bouquets jusqu’à Milot, dans le Nord.