Nos histoires

image

Pour une justice plus forte.

Maître Urlande Polycarpe, inspectrice judiciaire depuis juin 1996 au Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP), fait son travail avec passion. Lequel travail consiste à contrôler l’application de la loi sur l’organisation judiciaire, d’identifier les défaillances du système et de recVoir

image

Pour participer aux décisions de mon quartier avec ma communauté

" Nous travaillons pour le développement de notre communauté, pour l’amélioration de nos quartiers. En tant que femme, je lutte pour que les femmes de mon quartier aient leur indépendance. Qu’elles aillent à leur école, qu’elles trouvent du travail pour subvenir à leurs besoins », déclare EliseVoir

image

Pour pouvoir vivre comme tout le monde

« Au centre FOSREF « pwojè lakay », on me montre comment me protéger contre le sida et d’autres maladies sexuellement transmissibles. La formation que j’ai reçue ici est très bonne et je sensibilise du même coup d’autres personnes autour de moi sur les maladies. Je trouve tout ce dont j’ai besoin icVoir

image

Pour reboiser et redonner la vie aux montagnes

Le reboisement, c’est la vie. En reboisant les montagnes, les sources d’eau seront protégées et cela évitera les glissements de terrain. Nous avions des difficultés pour envoyer nos enfants à l’école, le projet de reboisement nous a aussi beaucoup aidés économiquement », explique Troimène Siméon, meVoir

image

Pour gagner ma vie, élever mes enfants et faire mes propres choix

Avec une partie de l’argent que j’ai gagné, j’ai pu payer l’écolage dû pour récupérer la fiche d’inscription de ma fille qui allait aux examens officiels de Bac I cette année,  et j’ai  réinvesti le reste pour agrandir mon business. J’ai agrandi la cage et acheté plus de poussins pour la dVoir

image

Pour qu’Haïti et les Haïtiens soient plus résilients face aux désastres

Directrice de la Direction de la Protection civile haïtienne (DPC) depuis 2003, Marie Alta Jean-Baptiste, dévouée et responsable, a géré avec le gouvernement, des situations catastrophiques. Les inondations de Mapou et de Fonds-Verrettes, le cyclone Jeanne aux Gonaïves en 2004, les trois cyclones etVoir

image

Pour réutiliser les débris du tremblement de terre et reconstruire nos quartiers.

Gera, une jeune femme enceinte,  se montre soulagée après la réhabilitation du corridor qui conduit à sa résidence perchée au milieu des milliers de maisonnettes dans les hauteurs de Carrefour-Feuilles à Port-au-Prince. Habitant ce quartier depuis 10 ans, Gera éprouvait auparavant de sérieuses Voir

L'histoire de Mario ou comment réparer sa maison grâce à un sms

Quartier détruit par le séisme ravageur du 12 janvier 2010, Fort National a vu naître et grandir Mario Hérivaux  et toute sa famille. Agé de 36 ans et père de trois filles, Mario avait été obligé de continuer à vivre dans une maison endommagée et susceptible de s’effondrer aux moindres secousseVoir

image

Les Haïtiennes reconstruisent leur vie, brique par brique

La véritable force motrice pour la réparation des habitations endommagées par le séisme en Haïti, ce ne sont ni l’État, ni le secteur privé, ni les ONG ni les organisations internationales, ce sont les familles et les communautés. En prenant en main la reconstruction d’un pays plus résilient, cVoir

image

Quelle place pour les personnes handicapées dans la reconstruction d'Haïti ?

Le projet des centres d’appui à la réparation des maisons endommagées (CARMEN) du PNUD a organisé à la fin du mois de mai sa deuxième série de CINÉ-FORUM COMMUNAUTAIRE sur des thèmes d’intérêt public qui portent sur la reconstruction d’Haïti. Cette 2e série s’est particulièrement penchée sur les notVoir