Sur le chemin d’une justice forte et équitable

Une femme vote dans une école utilisée comme centre de vote pour les élections sénatoriales
Une femme vote dans une école utilisée comme centre de vote pour les élections sénatoriales.

Qu’il concerne les domaines de la reconstruction, du logement, de l’aménagement du territoire, de la gouvernance, le renforcement des capacités des institutions publiques est une priorité pour le PNUD. L’objectif est d’appuyer les administrations clés du pays dans la professionnalisation de leurs fonctionnaires mais aussi dans la consolidation des acquis et la planification à long terme des stratégies publiques.

En matière de justice, des progrès importants ont été observés depuis la réorganisation en 2012 du Ministère de la justice et de la sécurité publique grâce au plan de renforcement de ses capacités dénommé PACTE Justice qui planifie sur cinq ans le travail et les budgets des Directions et Services du ministère. Le renforcement de l’inspection judiciaire fait notamment partie des nombreux apports de cet outil stratégique.

A retenir

  • Construction de la base maritime des Cayes
  • Remise du système SIGOB au Gouvernement haïtien
  • Organisation de la première rencontre du Comité sur l’efficacité de l’aide
  • Création du bureau de l’équité de genre au parlement

Le PNUD a également appuyé en 2013 la constitution, au sein de l’école de la magistrature, d’équipes de formateurs spécialisés sur les affaires de violences basées sur le genre, les techniques d’enquête et le greffe. Parallèlement,  le PNUD a joint ces efforts à ceux de la MINUSTAH, notamment au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, dans la lutte contre la détention préventive prolongée, problème qui demeure central pour les administrations pénitentiaires haïtiennes.

Sur le plan électoral et à travers le renforcement des capacités des cadres, le PNUD a contribué à la consolidation du système électoral à tous les niveaux grâce à la mise en place du Collège transitoire du conseil électoral permanent (CTCEP) en avril 2013. Le PNUD a de plus soutenu la création du bureau de l’équité du genre au Parlement haïtien et s’est déjà dit prêt à organiser des formations spécialisées en matière de genre et de gouvernance démocratique à l’intention des Parlementaires et des cadres du CTCEP.

En matière de gestion de l’aide internationale, le cadre de coordination de l’aide externe au développement en Haïti a fait un bond en avant en 2013. Mis en œuvre par le Ministère de la planification et de la coopération externe avec l’appui du PNUD, il a vu la tenue de la première réunion de son Comité d’efficacité de l’aide (CEA). Le CEA, forum stratégique rassemblant le Gouvernement haïtien et ses partenaires financiers, a défini les priorités d’intervention pour un développement effectif et durable du pays. Le module de gestion de l’aide externe, banque de données portant sur les financements de la communauté internationale, est désormais en ligne et doit permettre d’améliorer la gestion de l’aide extérieure et son intégration dans le budget de l’Etat.

Le PNUD et ses partenaires ont également poursuivi en 2013 la mise sur pied du projet de réforme administrative, piloté par l’Office de management et des ressources humaines, afin de le doter d’un Programme-cadre de réforme de l’État, dont le premier plan quinquennal est en cours d’exécution (2012-2017). Parallèlement, des esquisses de schémas urbains et régionaux, outils du développement économique et social, ont été développés pour le Ministère de la planification et de la coopération externe.

L’année 2013 a enfin été marquée par la remise officielle de la part du PNUD des logiciels informatiques du programme SIGOB - agenda informatique et politique destiné à gérer toute les correspondances d’une institution publique – au bureau du Premier ministre ainsi qu’au Ministère de la justice, favorisant de cette manière le renforcement du pouvoir exécutif.

Publications
Haïti 2013-2030 osons demain

Haïti, 2030. Grâce à un travail de fond mené sur le long terme par le Gouvernement haïtien, Haïti s’est hissée au rang des pays émergents.

Haïti en avant - Paroles de femmes

Les familles, les communautés et les femmes surtout sont au premier rang des efforts communs pour rendre  Haïti plus résilient.

Haïti se relève

La phase de relèvement va nécessiter de nombreuses années mais des résultats ont déjà été observés sur le terrain durant les 24 derniers mois.

Plus