Le PNUD dans le Grand Nord d'Haïti

Le PNUD dans le Grand Nord d'Haïti
Sophie de Caen accompagnée de collègues et partenaires à Dérac. PNUD Haïti

La Directrice principale du PNUD, Sophie de Caen a effectué une visite d’une semaine dans le Grand Nord d’Haïti afin de prendre connaissance sur le terrain des avancées des différentes initiatives mais aussi pour discuter avec la population et les leaders locaux des besoins réels des communautés.

S’engager dans les villes frontalières

A retenir

  • Les cartographies sismiques des sols ont été complétées pour les villes de Cap-Haïtien, Ouanaminthe et Port-de- Paix.
  • Le microzonage géotechnique et géophysique de 4 villes majeures est en train d’être finalisé.
  • Des formations sur l’introduction à l’évaluation sismique des bâtiments, pour des ingénieurs des secteurs publics et privés, ont été réalisées à Cap-Haïtien, Port-de-Paix et Fort Liberté. Au total, 37 ingénieurs ont été formés.
  • La vulnérabilité sismique de 9 bâtiments publics des 3 départements a été évaluée et des recommandations pour les travaux de renforcement ont été rédigés et validés.
  • Plus de 9000 élèves et 600 maitres formateurs sensibilisés sur les risques sismiques et de tsunami dans les grandes écoles. 4 comités de conseils sismiques au Cap-Haïtien, Port-de-Paix et Fort Liberté et Ouanaminthe ont été mis en place.
  • 186 volontaires secouristes ont bénéficié de formations en gestion des risques de désastres et en secourisme.

La délégation a visité Ouanaminthe, ville frontalière stratégique pour le commerce binational entre Haïti et la République dominicaine. Cette visite leur a permis de rencontrer la Coopérative des Apiculteurs de Ounaminthe, l’association des commerçants de  Ouanaminthe et une association de vendeurs et producteurs.

Ces rencontres ont réjoui Sophie de Caen sur le niveau d’organisation des communautés du Nord.

« Il est en effet plus facile de travailler avec ces communautés, parce qu’elles sont déjà très bien organisées », a-t-elle déclaré. Elle a aussi invité les autres communautés à s’organiser en vue de multiplier l’engagement des partenaires et bailleurs aux côtés du gouvernement dans la région.

Réduire les risques de catastrophe dans le Nord

À Fort Liberté, Sophie de Caen a rencontré les autorités locales et participé à un atelier d’élaboration du plan de contingence sismique du Nord-Est dans le cadre de la mise en œuvre du projet de plan de prévention séisme dans le Grand Nord.

Ce projet consiste à évaluer les risques liés aux tremblements de  terre et voir en planifier les mesures adéquates qui pourraient être prises pour les atténuer.

Le projet s’articule autour de quatre piliers : le microzonage (étude sur l’échelle la plus réduite de la situation du sol, des mouvements, de sa réaction et sa structure), étude de vulnérabilité des infrastructures (présenter des scénarios dans la perspective de séismes), formation de la chaine de construction et sensibilisation de la population.

À la fin du projet, le PNUD présentera au gouvernement un document qui sera utilisé comme un outil d’orientation dans les domaines d’aménagement du territoire et de la gestion des risques de désastres. Ce document sera une référence scientifique permettant de prendre des décisions éclairées. 

Prendre en charge la tuberculose dans le Nord-Est

La délégation a aussi visité la nouvelle structure construite par le PNUD en vue d’assurer le suivi des patients tuberculeux à l’hôpital de Fort Liberté avec l’appui du Fonds mondial.

Une forêt énergétique : un projet novateur

Dans la communauté de Dérac, la délégation a visité un projet novateur en Haïti : une forêt énergétique.

« La terre est dénudée à Dérac. A travers le projet de forêt énergétique, nous essayons de combiner le reboisement avec des activités génératrices de revenu. Ils mettent en place une pépinière et dans 3 à 5 ans ils auront leur forêt. En attendant que la forêt devienne mature, la population s’adonne à l’apiculture pour accumuler du revenu leur permettant de vivre et de s’occuper de leurs familles. Nous sommes au début de l’initiative de forêt énergétique et nous espérons que ce projet sera une réussite avec l’engagement de la population ».

Pierre Audat, habitant de Dérac est satisfait et souhaite que cette initiative continue. 

«Les arbres sont la vie tant pour les animaux que pour les hommes. Quand j’ai constaté qu’on était en train de mettre des arbres en terre j’étais content car ce projet a amené du sang neuf dans la communauté. Nos enfants ne connaissent pas les oiseaux à cause  de la coupe des arbres et c’est dommage. Avec ce projet j’espère que les oiseaux reviendront et que Dérac devienne une belle communauté ».

Des pécheurs écocitoyens

La Directrice principale a aussi rencontré l’association des pêcheurs de Dérac qui font un travail de plantation des mangroves et d’éducation.

« Pour faire comprendre à la population la nécessité de ne pas couper les mangroves, nous avons engagé de  vastes campagnes de sensibilisation et ce phénomène a diminué grandement. Les mangroves constituent des abris pour les poissons et protègent les communautés des forts vents venant de la mer », nous a confié Francois Destorel, Coordonateur de la coopérative de pêche de Dérac.

L’engagement du PNUD, des partenaires locaux et des bailleurs de fonds dans le Grand Nord est stratégique pour le développement du pays.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe