Nos histoires

image

CARMEN, expérience pilote d’appui à l’autoréparation et boîte à idées innovantes

« Avant de recevoir la subvention du projet CARMEN, je n’avais engagé aucune réparation dans la maison. Pour des raisons de sécurité, nous avions été obligés de nous installer pendant trois ans sous une tente dans un camp de 205 familles à Villa Manraise», confie pensif, Lariveau Widlin entourévoir

image

En Haïti, la reconstruction se poursuit un an après Sandy

« J'entendais le vent hurler dans la rue et le fracas des débris », raconte Marie Alta Jean-Baptiste, qui se rappelle une nuit terrifiante lors du passage de l'ouragan Sandy il y a un an, faisant 60 morts et 1,8 million de victimes en Haïti. Cette nuit, Marie Alta Jean-Baptiste, direcvoir

image

Haïti, quatre ans plus tard...

Depuis la catastrophe de janvier 2010, d’énormes efforts ont été consentis pour aider le pays à se relever et améliorer la vie des Haïtiennes et Haïtiens dans les quartiers touchés. Plus de 95% des dix millions de mètres cube de débris générés par le séisme ont été dégagés des rues de Port-au-Princevoir

image

La protection civile aborde la saison cyclonique mieux renforcée, mais vigilante

Haiti - Port-au-Prince - 01 Juin 2012, Les acteurs de la protection civile haïtienne ont présenté, le vendredi 1er juin 2012, au Centre national d’opérations d’urgence à Delmas, un bilan détaillé des actions entreprises en Haïti pour mieux aider la population à faire face à la saison desvoir

La rivière de Port-à-Piment, source de vie et menace continue

« Quand il pleut, tout le monde, les enfants, les vieux, les mères de famille, toute la communauté se précipitait pour remonter sur les hauteurs en laissant derrière eux leurs maison et leurs propriétés. A chaque fois qu'on rentrait, c’était la désolation », explique Jean-Marie Antenor, père dvoir

image

Le PNUD dans le Grand Nord d'Haïti

La Directrice principale du PNUD, Sophie de Caen a effectué une visite d’une semaine dans le Grand Nord d’Haïti afin de prendre connaissance sur le terrain des avancées des différentes initiatives mais aussi pour discuter avec la population et les leaders locaux des besoins réels des communautés. S’voir

image

Pour gagner ma vie, élever mes enfants et faire mes propres choix

Avec une partie de l’argent que j’ai gagné, j’ai pu payer l’écolage dû pour récupérer la fiche d’inscription de ma fille qui allait aux examens officiels de Bac I cette année,  et j’ai  réinvesti le reste pour agrandir mon business. J’ai agrandi la cage et acheté plus de poussins pour la dvoir

image

Pour ne plus trembler face au séisme

Pour positionner son pays sur la voie du développement, le Gouvernement haïtien continue à placer la gestion des risques de désastres au centre des priorités nationales. Fidèle à sa mission d’accompagner les gouvernements à travers le monde, le PNUD reste engagé en Haïti pour que la capacité destrucvoir

image

Pour pouvoir vivre comme tout le monde

« Au centre FOSREF « pwojè lakay », on me montre comment me protéger contre le sida et d’autres maladies sexuellement transmissibles. La formation que j’ai reçue ici est très bonne et je sensibilise du même coup d’autres personnes autour de moi sur les maladies. Je trouve tout ce dont j’ai besoin icvoir

image

Pour qu’Haïti et les Haïtiens soient plus résilients face aux désastres

Directrice de la Direction de la Protection civile haïtienne (DPC) depuis 2003, Marie Alta Jean-Baptiste, dévouée et responsable, a géré avec le gouvernement, des situations catastrophiques. Les inondations de Mapou et de Fonds-Verrettes, le cyclone Jeanne aux Gonaïves en 2004, les trois cyclones etvoir