Nos histoires

  • A l'approche de la saison cyclonique en 2011, les habitants de Port-à-Piment s'inquiètent et craignent de nouvelles crues de la rivière qui longe la ville et l'expose à des risques d'inondation. Face à ces risques qui menacent Port-à-Piment et ses habitants, le Programme des Nations Unies pour le développement et l'association « Groupe d’Initiatives pour un Port-à-Piment Nouveau » (GIPPN) se sont associés pour construire un mur de gabions pour protéger la population.

  • Du café haïtien labellisé BIO, et qui s’exporte !

    Commune encore verdoyante du département du Nord d’Haïti, Dondon a été le second lieu d’expérimentation de plantation du café après Terrier Rouge. Contrairement à cette dernière, Dondon a présenté les caractéristiques appropriées pour un café de qualité avec un arôme particulier pour les amoureux de cette boisson qui occupe aujourd’hui la deuxième place dans le monde en terme de consommation après l’eau.

  • Pour pouvoir vivre comme tout le monde

    "Au centre FOSREF « pwojè lakay », on me montre comment me protéger contre le sida et d’autres maladies sexuellement transmissibles. La formation que j’ai reçue ici est très bonne et je sensibilise du même coup d’autres personnes autour de moi sur les maladies.

  • Vers des quartiers vivants qui se font entendre

    Haïti, quatre ans après le séisme de 2010… depuis la catastrophe, d’énormes efforts ont été consentis pour aider le pays à se relever et améliorer la vie des Haïtiennes et Haïtiens dans les quartiers touchés.

  • Haïti 4 ans après

    Depuis le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, d’énormes d’efforts ont été consentis pour aider le gouvernement à atteindre ses objectifs et améliorer les conditions de vie des Haïtiennes et Haïtiens.

  • Le PNUD dans le Grand Nord : un engagement avec des impacts sur l’avenir

    La Directrice principale du PNUD, Sophie de Caen a effectué une visite d’une semaine dans le Grand Nord d’Haiti afin de prendre connaissance sur le terrain des avancées autour des différentes initiatives du programme mais aussi discuter avec la population et les leaders locaux des besoins nouveaux et réels des communautés.

  • Les premiers pas d’Alexandra dans le monde de l’entreprenariat

    D’une famille humble, Alexandra Felizier habite à Fort-National depuis plus de quatre ans. Elle est consciente de vivre dans un quartier difficile et réfléchissait à l’idée de monter une petite entreprise de vente de livres. Dans ce contexte, le projet LIDE (Laboratoire d’innovation et de développement économique) tombe à pic pour elle.

  • Cap sur une nation prête en cas de catastrophe

    Située sur la trajectoire des cyclones et installée sur une faille sismique instable, Haïti n’est pas à l’abri de nouvelles catastrophes naturelles. C’est pourquoi, en tant que partenaire clé du Gouvernement haïtien dans la prévention des risques majeurs,

  • Le Rallye Jeunesse du patrimoine, une traversée riche et instructive sur fond d’identification de risques

    Le Rallye Jeunesse du Patrimoine, lancé le samedi 28 mars 2015 à la Croix-des-Bouquets, s’est clôturé le 2 avril, après avoir visité les départements de l’Ouest, de l'Artibonite et du Nord. La Direction de la protection civile a participé activement à cette traversée qui a conduit plus de 270 jeunes et leurs accompagnateurs de la Croix-des-Bouquets jusqu’à Milot, dans le Nord.

  • Des chantiers aux salles de cours, des salles de cours aux chantiers : construire pour sauver des vies

    Depuis 1998, Joseph Matéus ne vit que pour et de son métier : construire des maisons. Son parcours de constructeur l’a amené dans les plus grandes villes d’Haïti dont Port-au-Prince, le Cap-Haitien et Gonaïves.