La bioéthique, une nécessité : l’affaire de tous

09 oct. 2015

Mise à jour de registre des patients. © PNUD Haïti Mise à jour de registre des patients. © PNUD Haïti

Depuis plusieurs décennies, la bioéthique fait l’objet des considérations diverses en soulevant des interrogations récurrentes sur les grands principes fondateurs du droit à la vie et à la santé de chaque individu. La pluridisciplinarité de la bioéthique implique d’une part les sciences médicales et connexes  (médecine, biologie,  génétique). D’autre part, elle implique  la philosophie, le droit, la théologie, la sociologie pour ne citer que ceux-là.

L’intervention de ces différents acteurs  témoigne de l’importance des questions auxquelles la bioéthique cherche à répondre, questions essentielles et vitales pour l’avenir de nos sociétés. En effet, la recherche en biologie et en médecine et les développements technologiques ont permis des avancées spectaculaires dans le domaine de la santé. Toutefois, elles soulèvent des questions éthiques qui touchent à l'individu et à la protection de ses droits et de sa dignité (génétique, procréation médicalement assistée,  clonage diagnostic prénatal, recherche sur les cellules souches, etc.).

En effet, « nombre de problèmes éthiques particuliers qui surgissent au chevet des malades ou dans les laboratoires vont au-delà des contextes spécifiques et touchent non seulement l’ensemble des établissements, le système de soins de santé mais aussi  le gouvernement et, en définitive, toute la société. Tel est le cas de l’avortement, de l’euthanasie, du don d’organe etc. C’est encore plus vrai pour d’autres questions comme les nouvelles technologies de procréation, les infections par le VIH et le sida, la tuberculose etc. »

Sur ce point, la législation haïtienne n’a pas de prescription spécifique sur la régulation de la dimension éthique des sciences de la vie ou de l’encadrement des  technosciences. Toutefois, dans le droit positif haïtien, il existe d’une manière éparse, un certain nombre de dispositions qui permettent d’aborder certaines grandes préoccupations bioéthiques telles les questions de bioéthique en début et fin de vie, les principes fondateurs, les menaces à la vie et à la santé.

C’est en ce sens que le PNUD, en sa qualité de Récipiendaire Principal des subventions du Fonds Mondial en Haiti pour les programmes de Tuberculose et de VIH/Sida en Haiti, en étroite collaboration avec le Comité National Bioéthique  Haïtien, a appuyé l’élaboration de la première  Note nationale sur les normes d’éthique en Haiti en décembre 2013. Cette étude  a  permis de poser avec acuité les problèmes liés au consentement  des patients, à la confidentialité et l’utilisation des données patients, à l’accès au dossier médical et à  la délivrance du certificat médical de complaisance, à la liberté de choix du médecin par le patient, aux menaces à la vie et à la santé  etc.

Les défis en matière de bioéthique sont nombreux et doivent interpeller les acteurs dans le secteur de la santé en Haiti. Les exemples au quotidien ne manquent pas. Si l’on considère la base des données des patients, on peut s’interroger sur la formation des gestionnaires de base de données. Sont-ils  sensibilisés pour prendre en compte les préoccupations éthiques liées à la gestion des données de santé? Connaissent-ils  les principes généraux de droit qui traitent de la confidentialité, du consentement et du droit d’accès des patients aux données les concernant ?

La bioéthique, se doit-on de souligner, avant toute chose, n’est pas réservée à ceux qui en font profession. De même que l’éthique ou la morale, en général, n’est pas réservée aux experts mais concerne chaque être humain, interpelle chaque personne, de même que la bioéthique concerne tous les intervenants en contact direct ou indirect avec les patients : professionnels, administrateurs, auxiliaires, patients, proches, etc. Là où il y a décision à prendre, réflexion à faire, liberté à engager, il y a éthique et- dans le monde de la santé, des sciences de la vie en général- bioéthique.

 

Pour finir, le soulèvement de ces points portant sur le respect des valeurs morales, les préoccupations éthiques et le droit à la vie et à la santé  offrent la possibilité à la société haïtienne d’anticiper  les nouveaux questionnements éthiques qui découlent des progrès constants des sciences biologiques et médicales.

Bibliographie

  1. La Bioéthique en Haiti, une quête de dignité et d’espérance (Nov. 2013).
  2. David J. Roy et al. La bioéthique. Ses fondements et ses controverses, p. 53l
  3. PETIT-FRERE, Israël, JOSEPH, Jeanne Marjorie et HENRYS, Jean Hugues, Le droit médical haïtien, Etat des lieux, Port-au-Prince, les Éditions de l’URAMEL, 2009, 207 p.
  4. TARGUIEFF, Pierre-André, La bioéthique ou le juste milieu, Une quête de sens à l’âge du nihilisme technicien, Paris, Fayard, 2007, 363 p.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe