Notre perspective

      • Mesurer les grandes espérances des jeunes d’Amérique latine

        23 juil. 2013

        image
        Deux-tiers des jeunes d’Amérique latine voient l'avenir d'un oeil optimiste. Photo: Wim Bouden / PNUD Pérou

        Les jeunes Latino-Américains qui sont descendus dans la rue récemment nous poussent à comprendre leurs demandes et à résoudre les problèmes structurels persistants que connaissent nos sociétés, à commencer par les inégalités. Ces manifestations sont aussi l’occasion de repenser la gouvernance démocratique au XXIe siècle, à l’ère numérique où le militantisme fleurit dans les médias sociaux. La fréquence accrue de telles mobilisations nous fait comprendre que les jeunes veulent participer activement au développement de leur société. La première enquête ibéro-américaine auprès des jeunes, lancée le 22 juin à Madrid, montre que les jeunes d’Amérique latine, du Portugal et d’Espagne s’attendent à voir leur participation augmenter au cours des cinq prochaines années. Les institutions devraient leur fournir des espaces officiels à cet effet. Dans le cas contraire, les manifestations deviendront le moyen le plus efficace de se faire entendre pour ces jeunes, et la région laissera passer une occasion d’améliorer la qualité de sa gouvernance démocratique. L’enquête introduit le premier Indice des attentes des jeunes, basé sur des décennies d’expérience dans la production d’indices du développement humain. Il reflète les perceptions et les valeurs subjectives des jeunes en matière de droits sociaux, économiques et politiques et son message est le même quePlus

      • Déployer les innovations locales pour réduire la pauvreté et les inégalités

        19 juil. 2013

        image

        La devise « Penser global, agir local » est essentielle pour le développement. Et elle est, à mon avis, au cœur du déploiement de projets à plus grande échelle. Elargir les micro-projets performants à l'échelle nationale permet de garantir l'impact et la durabilité des programmes d'appui aux plus démunis. Il y a urgence. Si, en termes de lutte contre la pauvreté, nous avons fait de grands pas vers certains objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), les prévisions actuelles indiquent qu'en 2015 près d'un milliard de personnes vivront avec moins de 1,25 dollars par jour. Dans le cadre du Fonds d'affectation spéciale pour les OMD de la République de Corée et du PNUD, nous soutenons le déploiement à plus grande échelle de solutions de développement réussies dans neuf pays. À ce jour, ces projets ont permis d'améliorer la vie de centaines de milliers de personnes : - En Colombie, des centres d’emploi plus particulièrement dédiés aux communautés vulnérables offrent des services de conseil, de formation à l'entreprenariat et d’opportunités de carrière. . Plus de 21 000 personnes, dont 59 pour cent de femmes, ont déjà été formées et 7 000 entreprises créées, générant près de 3 000 emplois. - En Haïti, près de 1Plus

      • Le monde que les Haïtiens veulent

        08 juil. 2013

        image

        Un message texte par téléphone à 9h30 : « J'en suis déjà à 40 votes à Pilate ». Un appel quelques heures plus tard « Ici à Limbe, il y a beaucoup de monde et ils veulent tous  remplir le formulaire d'enquête, je vais bientôt être à cours de bulletins de vote!». Je pense aussi aux volontaires qui mènent l’activité sur les sites de Port-au-Prince, « Comment se passe la mobilisation de leur côté ? ». Une petite poignée de volontaires armés d'un crayon explique et recueille la voix des populations haïtiennes pour la transformer en vote, en engagement citoyen pour le nouvel agenda de développement post-2015. Le 28 juin dernier a eu lieu la cinquième édition de la Journée Caribéenne de dépistage du VIH/SIDA en Haïti organisée, comme à l’accoutumé, par le Comité de Communication sur le SIDA (CECOSIDA). Mais cette année, au rouge traditionnel qui teinte les logos des organisations de lutte contre le VIH/SIDA s'est ajoutée la palette de couleur de MY WORLD. Dans un effort simultané, des volontaires des Nations Unies, aidés par plusieurs volontaires de la Coalition Haïtienne des Volontaires (COHAIV), sont partis à la rencontre des plus pauvres et des plus marginalisés sur les douze sites de dépistages du paysPlus