Elargissement de PROHUERTA-Haïti avec l’UNASUR

Résultats escomptés

37.325 familles, 130 écoles et 104 organisations communautaires ont beneficié dans les 10 départements géographiques d'Haiti.

Contexte et résultats attendus

En 2012 il y a eu une sécheresse prolongée en Haiti, suivie de tempêtes tropicales telles « Isaac » (en août) et l’ouragan « Sandy », qui ont provoqué des dommages matériels de logements, camps de réfugiés et infrastructure publique, tout comme la perte de récoltes agricoles, ce qui a aggravé la situation d’insécurité alimentaire. Ces phénomènes sont venus s’ajouter aux conséquences du séisme enregistré à Haïti le 12 janvier 2010, qui a provoqué une régression de 7% du PIB réel, et l’épidémie de choléra qui a suivi a aussi
profondément affecté le secteur rural. Dans ce contexte, le Gouvernement haïtien a lancé dans le cadre de la nouvelle politique de protection sociale, plusieurs initiatives nationales comme Ti Maman Chérie, EDE PEP et ABA GRANGOU, en demandant pour ce dernier la participation du programme « Pro Huerta-Haiti ».
Dans ce cadre, le 29 février 2012 a été signé un Mémorandum d’Entente entre la République Argentine, la République d’Haïti et le Secrétariat Technique de l’UNASUR à Haïti pour développer le Projet de Coopération Sud-Sud et Trilatérale Élargissement de Pro Huerta – Haïti avec l’UNASUR. Le Projet Élargissement de Pro Huerta – Haïti avec l’UNASUR fait partie du Programme « Pro Huerta – Haïti.

Principaux résultats atteints à ce jour



  • Le projet viens de demarrer en 2014 suite a la signature d'un Accord de Participation aux couts de Tierces Paties entre le PNUD et l'UNASUR le 29 janvier 2014.

Prochaines étapes

L’appui du PNUD pour la mise en oeuvre du projet prendra fin en decembre 2015. Afin d’assurer une continuité des activités d’amélioration de la sécurité alimentaire dans les zones d’intervention, le PNUD appuyera, en tant qu’agent d’exécution des fonds de l’UNASUR, la stratégie d’appropriation définie dans le cadre du projet. A niveau local, le PNUD appuyera l’équipe technique pour que cette dernière puisse assurer le développement des capacités de gestion des organisations locales et des communautés qui participent dans le projet, pour assurer qu’elles pourront continuer à jouer un rôle clé dans la promotion de l’autoproduction et promotion de la sécurité alimentaire dans leurs communautés. En plus, le PNUD donnera son appui aux partenaires (MARNDR, Secrétariat Technique de l’UNASUR en Haïti et Coopération Argentine) pour intégrer ce projet dans la politique nationale haïtienne d’amélioration de la sécurité alimentaire et aussi dans le cadre stratégique des actions pour la réduction de la pauvreté en Haïti.

Défis et oportunités

En depit des defis du projet (aceptation du Projet dans la nouvelles localites, dispersion des interventions a travers tout le teritoire national, risques climatiques et destruction des jardins potagers) le Projet constitue surtout une opportunite car la conformation d’un réseau d’agents de terrain locaux et de promoteurs formés aux aspects techniques et méthodologiques qui
auront la capacité de répliquer les connaissances acquises, dans le cadre de leurs communautés d’appartenance, d’autres initiatives de développement et, surtout, en vue d’une appropriation du Projet de la part de l’État haïtien. Cette appropriation se produira à travers l'articulation entre des agents de Pro Huerta et les fonctionnaires publics, tout comme un engagement d’incorporer le Projet à la politique de développement du gouvernement. Ce dernier point inclut l’articulation du Projet avec d’autres programmes de développement et l’incorporation des agents de Pro Huerta à l’équipe des fonctionnaires publics du Ministere de l'Agriculture (MARNDR).De plus, il faut mentionner le fait que dans les communes avec lesquelles un travail a été effectué depuis 5 ans dans le cadre du Programme « Pro Huerta – Haïti », le Projet continuera à soutenir les familles avec un accompagnement technique en intégrant d’autres familles de 87 communes. Dans ce sens, certains instruments des programmes de gouvernement haïtien, tels que le Registre Unique de Bénéficiaires (RUB) du programme assistant social du gouvernement.

Le projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
89277
Période
Janv. 2014 - Janv. 2015
Budget
$US 2,989,648.10
Décaissement au 29 janvier 2014
$ 0
Bailleurs de fonds
Union de Naciones Suramericanas (UNASUR)
Partenaires à l'oeuvre
PNUD
Chef de projet
Maria Oca
Contact
maria.oca@undp.org