Lutte contre le VIH/SIDA - RCC

Objectifs

  • Prolonger le taux de survie et restaurer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH en Haïti
  • Réduire la propagation du VIH/SIDA

Résultats escomptés

  • 17,348 personnes sous traitement antirétroviral ;
  • 162 prestataires formés en ARV ;
  • 3,898 épisodes d’infections opportunistes diagnostiquées et traitées ;
  • 5,360 orphelins intégrés à l’école (frais, uniformes, livres) ;
  • 7,000 PVVIH bénéficiant d’un apport nutritionnel ;
  • 12 millions condoms distribués à la population ;
  • 15,000 jeunes et 5,000 employés du secteur privé sensibilisés au VIH/SIDA ;
  • 263,000 personnes dépistées et conseillées pour le VIH ; …

Contexte et résultats attendus



Haïti est le pays les plus durement touché par l'épidémie de VIH à l'extérieur du continent africain. La séroprévalence du VIH est estimée à 3 % en 2003 (sondage national séroprévalence), mais les données récentes reflètent une réduction à un éventail de 1,7 à 2,2 %. Selon les dernières données disponibles du rapport de l'ONUSIDA sur l’épidémie mondiale du sida 2010, le nombre de personnes  vivant avec le VIH/SIDA est estimé entre 125 000 selon des projections de UNAIDS pour 2012).

L'épidémie a commencé principalement chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (MSM) et chez les receveurs de transfusion sanguine. Au fil des ans, le VIH s'est rapidement étendu aux hommes et femmes hétérosexuels, avec la population de femmes de +15ans vivant avec le VIH, estimée à 67 000, comparé aux hommes de +15ans, estimées à 43 000. Seulement 43 % des personnes ayant besoin d'un traitement antirétroviral (basé sur les directives de l'OMS 2010) ont reçu un traitement en 2009, selon le rapport de l’OMS – Towards Universal Access.
En Janvier 2003, Haïti a commencé la mise en œuvre des activités du Programme Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et la Malaria avec le programme de la Série 1 du projet VIH/SIDA.  La Série 5 a démarré en 2007 pour étendre les programmes initiés dans le cadre de la subvention de la Série 1, avec un objectif global d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH.

Depuis 2009, une subvention consolidée de ces 2 projets titrée « Amplifier la Réponse au VIH /SIDA »  est financée par le Fonds Mondial sous dénomination programme consolidé RCC qui inclut le programme de la série 1 et Série 5 (2e phase) couvrant la prévention, le traitement et les activités d’appui avec une approche intégrée.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (UNDP) a repris le mandat de Bénéficiaire Principal  début 2011 pour la  subvention VIH/SIDA. Ce changement de Bénéficiaire Principal fait suite à un audit par l’Office of the Inspector General (OIG) qui a également placé Haïti sous la Politique de Garanties Additionnelles pour les Subventions du Fonds Mondial (« Additional Safeguard Policies »), imposant des mesures strictes de gestion et de contrôle en vue de minimiser les risques et garantir  la transparence dans la gestion.

Résultats atteints au 31 Déc. 2011

Indicateurs (principaux) Cible au 31 déc. 2011 Résultat 31 déc. 2011 % atteint
Nb de personnes avec une infection avancée du VIH recevant thérapie ARV (niveau national) 40956 38739 95%
% d’établissement  de santé dispensant des ARV rapportant avoir eu une rupture de stock durant le trimestre 0% (0/29) 13,79% (0/27) 86%
Nb de PVVIH recevant un appui nutritionnel  3500 5270 151%
Nb de sessions de conseil psychologique aux PVIH 4250 6528 154%
Nb de jeunes 10-24 ans sensibilisés au VIH/SIDA  7500 15094 201%
Nb d’employés du secteur privé sensibilisés au VIH/SIDA 2500 4239 170%
Nb de préservatifs distribués à la population générale et groupes à risque 6 millions 7,48 millions 125%
Nb de dépistage et conseil réalisés avec reçu de résultat 131 000 141178 107%

Prochaines étapes

Le projet RCC a eu une extension de 6 mois, de janvier à fin juin 2012, en attendant le démarrage de la Phase 2 du projet dont la version finale a été soumise en février 2012.

Défis et opportunités


L’engagement du PNUD reste constant dans la mise en œuvre et la gestion de la subvention du Fonds Mondial avec la plus grande transparence et rigueur, garantissant une mise en œuvre efficace et efficiente du programme.

Un des axes stratégique du PNUD est « Le développement des capacités comme service primordial aux programmes pays ».  Comme Bénéficiaire Principal, le PNUD appuie le développement des capacités nationales, notamment pour le ministère de la santé (MSPP), les organisations non gouvernementales (ONG) et autres entités nationales en vue de renforcer leurs capacités pour une mise en œuvre efficace et efficiente.

Le Projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
00077895
Période Phase 2
Jan.2012 à Déc. 2014
Budget 2012
$US 18 515 636
Premier décaissements au
26 avril 2011
Partenaires à l’oeuvre
MSPP (UCP, PNLS), GHESKIO, ZL/PiH, Care, FEBS, PLA N, Save the Children, MARCH, VDH, FOSREF, Croix Rouge Haïtienne, CDS, Espoir Anaise et PSI.
Bailleur de fonds
Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme
Localisation
Les 10 départements d’Haïti
Chargé de programme a.i
Laurie Delstanche
Coordonnateur National
Dr Joelle Deas Van Onacker (coordonnatrice du Programme National de Lutte contre le SIDA)
Télécharger la fiche de projet
Lutte contre le VIH/SIDA - RCC