Renforcement des capacités adaptatives des communautés côtières d’Haïti aux changement climatique

Objectifs

Renforcer les capacités d’Haïti à intégrer les politiques d’adaptation aux changements climatiques dans les plans de développement local et national.

Résultats escomptés

  1. Amélioration de la capacité institutionnelle de planification pour répondre à l’augmentation des risques dans les zones côtières.
  2. Intégration de la gestion des risques climatiques dans les cadres d’investissement humanitaires et de développement.
  3. Renforcement de la résilience des zones côtières de basse altitude aux nouvelles menaces de changement climatique.
  4. Institutionnalisation et appropriation des modèles de bonnes pratiques et des leçons apprises des activités du projet.

Contexte et résultats attendus



Le présent projet aborde les besoins d’adaptation au changement climatique, une priorité de développement national et qui est identifiée dans les actuels cadres de coopération des Nations Unies et du PNUD en Haïti. Ce projet, le premier en son genre, avec l’appui du GEF, et d’autres partenaires nationaux et internationaux, contribuera à augmenter la sensibilisation sur la vulnérabilité des zones côtières dans le contexte du changement climatique. A travers une approche systémique, le projet sera axé sur la promotion d’une meilleure planification et sur les politiques d’investissement dans les zones côtières, tout en renforçant les capacités et en améliorant les cadres des meilleures décisions dans les zones potentielles et au moment opportun.

Principaux résultats atteints à ce jour

  • Six ministères intègrent les risques climatiques dans les processus de planification ou de mise en œuvre des activités d'adaptation liées aux changements climatiques
  • Deux institutions étatiques ont des systèmes en place pour l'accès, production, suivi, rapportage et vérification sur l'utilisation et l'accès à la finance climatique
  • Trois institutions partenaires ont pris en compte le genre dans l'atteinte des objectifs de développement résilient et à faibles émissions
  • Une approche d'adaptation basée sur les communautés a été appliquée au niveau des projets où les partenaires locaux confrontés en général aux impacts des aléas climatiques ont pu mettre en place des systèmes de gestion durable des ressources leur permettant de pallier à la baisse des récoltes  et des ressources en eau due à l'impact de la sécheresse prolongée.

Prochaines étapes

  • Systématisation des initiatives entreprises dans la restauration des mangroves et élaboration d’un guide de gestion de mangroves
  • Finalisation du rapport de leçons apprises et de bonnes pratiques d’adaptation aux changements climatiques
  • Élaboration de la politique nationale sur les changements climatiques
  • Réalisation de l’évaluation  finale du projet

Défis et opportunités

Dans un pays où tout est devenu prioritaire, le principal défi consiste à sensibiliser  tous les acteurs de la vie nationale sur le phénomène des changements climatiques.

Il est certain qu’un plaidoyer approprié permettra  d’intégrer les stratégies de lutte contre les changements climatiques dans les plans de développement nationaux.

Le projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
73302
Période
Avril 2011 – octobre 2016
Budget
USD $6,470,000.00
Décaissement au 1er avril 2016
USD $ 5,947,846.48
Bailleurs de fonds
Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), Agence Canadienne pour le Développement International (ACDI)
Partenaires à l’œuvre
MdE, CNIGS, CIAT, DINEPA, CNSA, DPC, MARDNR
Localisation
Sud et Sud-est, Haiti.
Chargé de programme
Yves André Wainright
Chef de projet
Dorine Jean Paul
Contact
dorine.jn.paul@undp.org