Réduction de la vulnérabilité des populations et des infrastructures dans le département du Sud - GBVS

Objectifs

  • Améliorer la situation du Département du Sud face aux problèmes créés par l´érosion et les inondations.
  • Augmenter la gestion des ressources naturelles pour atteindre un développement durable.
  • Renforcer les capacités du département pour l´élaboration et l’implémentation de plans de cogestion.
  • Mettre en place les moyens humains et techniques et les outils de gestion nécessaire pour l’exécution du Plan de Cogestion de l’Unité Hydrographique (U.H.) d’Aquin-St. Louis du Sud et pour l’exécution des activités dans les U.H.

Résultats escomptés

Les résultats attendus du projet sont axés sur :

  • Guide méthodologique de planification de la gestion des bassins versants
  • Aménagement et protection durables d’espaces boisés dans les unités hydrographiques
  • Élaborer les Plans de Cogestion pour l’aménagement des U.H des Cayes et Port Salut-Tiburon.

Contexte et résultats attendus



Ce projet est une continuité de la Phase I exécutée entre 2011 et 2012 dans le cadre du Projet "Réduction de la vulnérabilité des Populations et des Infrastructures dans le département du Sud" avec une extension sans coûts additionnels jusqu’en décembre 2015 pour finalisation (Activités, rapports narratif et financier ainsi qu’évaluation du Projet). 

Principaux résultats atteints à ce jour

  • 897 mètres linéaires de gabions érigés permettant de protéger environ 100,000 personnes à Chantal, Torbeck et Saint Louis du Sud.
  • 5.5 millions de plantules produites avec MDE sur 23 pépinières pour le reboisement de 4,500 hectares de terre
  • 1084 familles  travaillant sur une superficie de 1.000 hectares de terre ont leur capacité renforcée à travers les plans de ferme pour une meilleure exploitation agricole familiale
  • 8.000 Kg de Compost produits au lieu d’achat d’engrais chimiques
  • Consolidation des comités de bassins versants de l’U.H. Aquin-St. Louis du Sud et constitution des comités  de bassins versant des U.H. Les Cayes et Port Salut-Tiburon
  • Poursuite des activités d’éducation environnementale avec la Direction Départementale du Sud/MDE
  • Ouverture du Centre d´Interprétation de la Nature à Aquin
  • Consolidation de la Table départementale de l’Environnement fonctionnelle avec la tenue de réunion mensuelle
  • Renforcement de la DDS/MPCE et la DDS/MARNDR
  • 15.613 emplois créés durant la période d’exécution des activités des projets financés
  • 3 tables de coordination communale (Aquin, St. Louis du Sud et Cavaillon) mises en place
  • 225 écoles identifiées et intégrées dans  les activités d’éducation environnementale

Prochaines étapes

  • Une évaluation globale intermédiaire du projet sera lancée en fin de Janvier-début Février 2015
  • Une évaluation sur les parcelles boisées est en cours par la DDS/MDE
  • Une dernière session de formation sur les Plans de ferme est en cours de planification pour ce premier trimestre ou début du deuxième trimestre de 2015

Défis et opportunités

  • La politique adoptée après 2008 et 2010 pour créer des activités à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) semble vouloir bien avoir priorités sur les activités liées au développement et à la réduction de la pauvreté. Le défi d’inverser cette tendance nécessite la mise en place d’une synergie avec toutes les institutions et agences investissant dans le développement vers la richesse pour la stabilisation des populations face au per capita, en lien avec la politique de développement du pays suivant les axes prioritaires du gouvernement.
  • Certaines perturbations hydrométéorologiques sont souvent des défis naturels ayant un impact certain sur l’organisation et la réalisation de certaines activités.
  • La communication avec le grand public sur les activités du programme et les grandes orientations de l’organisation chargée de l’implémentation permet à la population d’identifier d’une manière globale les acteurs de la région.
  • L’existence de Cadres des Ministères et des ONGs partenaires avec des capacités renforcées permettra de répliquer d’une manière durable les techniques pour faciliter la bonne gestion et le suivi des projets.

Le Projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
85351
Période
Sept. 2012 – Déc. 2015
Budget
$7,689,974.55
Décaissements au 31 décembre 2014
$6,449,452.55
Partenaires à l’œuvre
MDE, DDS/MDE, DDAS, Délégation Sud, DDS/MPCE, Mairie de Chantal, CATIE, MOPROPS, OXFAM ITALIA, GRET, ACAPE, CESVI,
Bailleurs de fonds
Ministère des Affaires Étrangères de la Norvège
Localisation
Département du Sud
Chef de projet
Jean Renand Valière
Chargé de programme
Yves-André Wainright
Contacts
jean-renand.valiere@undp.org yves-andre.wainright@undp.org