Programme de Micro Financement (PMF)

Objectifs

Protection et réhabilitation de l’environnement à travers des micro-projets dans les cinq domaines thématiques suivants : changements climatiques, conservation de la biodiversité, lutte contre la dégradation des terres, élimination des polluants organiques persistants et protection des eaux internationales.

Contexte



Le Programme de Micro Financement du Fonds Global pour l’Environnement communément appelé GEF-SGP (en anglais), mis en œuvre par le PNUD, est décentralisé et fondé sur les besoins nationaux. Il offre un soutien pour les activités à petite échelle communautaire et qui aborde les problèmes environnementaux mondiaux à l'échelle locale. Le PMF FEM soutient des initiatives locales à travers des financements qui ne dépassent pas $ 50.000 USD (soit 2,170.000 HTGdes) dans les domaines prioritaires de conservation de la biodiversité, de l'atténuation du changement climatique, de la protection des eaux internationales, de la prévention de la dégradation des terres et de la suppression progressive des polluants organiques persistants (POP). Il  vise également à atteindre les objectifs liés à la réduction de la pauvreté et de renforcement des capacités locales comme faisant partie intégrante de la protection de l'environnement.

Résultats escomptés

Amélioration au niveau communautaire des actions et des pratiques et réduction des impacts négatifs sur les ressources dans les domaines prioritaires suivants :

  • Conservation de la biodiversité,
  • Atténuation du changement climatique,
  • Protection des eaux internationales,
  • Prévention de la dégradation des terres et de la suppression progressive des polluants organiques persistants (POP).

Principaux résultats atteints à ce jour

  L’atteinte des impacts dans le domaine de l’environnement nécessite la prise en compte d’un pas de temps supérieur parfois à la durée des projets d’une phase opérationnelle. C’est ainsi que dans chaque zone de concentration géographique, l’effet de synergie est attendu de la mise en œuvre des projets PMF. Depuis son implantation/déploiement en Haiti en 2008, le SGP intervient notamment au niveau des départements du Nord et du Nord-est, du Centre, de l’Artibonite et du Sud. Il fournit un appui financier et technique à 50 projets qui sont des initiatives communautaires dans les domaines prioritaires suivants :

  1. Conservation de la biodiversité ;
  2. Atténuation des changements climatiques (par la promotion des formes d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire ou éolienne);
  3. Prévention de la dégradation des sols;
  4. Elimination des polluants organiques persistants;
  5. Protection des eaux internationales. Ces projets concernent des thématiques différentes, comme par exemple la reforestation, les énergies renouvelables et les mangroves, la production de miel etc.

Prochaines étapes

  • Elaboration de la Stratégie Nationale du programme pour la sixième phase opérationnelle (OP6) ;
  • Diffusion des leçons apprises et des bonnes pratiques SGP ;
  • Extension du SGP à partir de la fin de cette année vers des paysages terrestres et marins déclarés prioritaires par le gouvernement;
  • Développement Partenariat avec les Universités pour la Capitalisation, la Systématisation et la Valorisation des acquis du SGP dans une Dynamique de Recherche Action.

Défis et oportunités

  • Mobilisation des ressources nécessaires pour l’implémentation des axes prioritaires identifiés dans Stratégie Nationale du programme pour la sixième phase opérationnelle (OP6.
  • Développement  des projets avec les technologies innovants dans le domaine des énergies alternatives particulièrement la micro hydroélectricité et les forêts énergétiques.