Appui au Renforcement des Capacités du Ministère de l’Environnement (PARC)

Objectifs

Appuyer et Renforcer les Capacités du Secteur de l’Environnement en particulier celles du MdE en rendant disponible les structures, les organes et les outils pour une meilleure gestion de l’environnement et des ressources naturelles en vue de faciliter  des meilleures décisions dans le domaine.

Contexte

A la lumière du décret cadre portant sur la gestion de l’environnement et le Plan d’action pour l’Environnement, l’approche proposée vise le renforcement du cadre institutionnel du MdE devant aboutir à la mise en application des mesures stratégiques légales visant la protection de l’environnement, la promotion de la modernisation de la législation environnementale, et le développement de partenariat technique et financier.

Résultats escomptés



  • Les structures légales et les organes de coordination capables de répondre aux défis actuels et futurs du secteur sont mis en place et opérationnels
  • Les cadres légaux et règlementaires capables de répondre à la gestion de l’environnement sont développés et la législation environnementale modernisée.
  • Les connaissances  pour la gestion de l’environnement sont transférées
  • La coopération technique et financière pour la gestion de l’environnement est renforcée.

Principaux résultats atteints à ce jour

  • Etudes sur les textes juridiques et règlementaires, et les référentiels sectoriels en évaluation environnementale
  • Plus de 80 nouveaux cadres formés en Évaluation environnementale (EE) qui renforceront les capacités du MdE  dans la mise en place et l’opérationnalisation des structures d’évaluation environnementale 
  • Etude sur le statut juridique du Bureau National de l’Evaluation Environnementale (BNEE)
  • Etude sur la stratégie de montage et d’opérationnalisation du  BNEE
  • Une quarantaine de personnes de la société civile dans le Nord-Ouest  formées en gestion décentralisée des ressources naturelles
  • Fonctionnement de la Table Sectorielle Environnement (TSE) et création des groupes thématiques
  • Environ 2000 écoliers et écolières sensibilisés à la problématique des changements climatiques et écocitoyenneté à travers le pays.

Prochaines étapes

  • Formation de formateurs avec les professeurs d’Université en évaluation environnementale afin de pérenniser les connaissances  et d’aboutir à un système d’E-learning dans le domaine,
  • Elaboration de l’étude sur l’intégration des femmes dans la gestion des ressources naturelles (IFDD, MCFDF, UNIFEM),
  • Formation des membres des collectivités territoriales et directeurs départementaux en gestion décentralisée des ressources naturelles et évaluation environnementale en partenariat avec le MICT,
  • Orientation stratégique en vue de l’insertion de l’ERE dans le cursus scolaire.

Défis et opportunités

Assurer la bonne gouvernance en Haiti demeure un grand défi pour tous les acteurs. Le PARC se veut un projet devant aider au MdE de se doter des structures et outils nécessaires pour y parvenir. Parallèlement, les cadres du MdE, des autres institutions étatiques, des membres des collectivités territoriales, de la Société Civile du secteur privé bénéficient de la formation et des informations en évaluation environnementale et gestion décentralisée des ressources naturelles.

Le Projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
84835
Période
Jan. 2013 - déc. 2016
Budget
USD $1,200,000.00
Partenaires à l’œuvre
MdE, MICT, MENFP, MCFDF, FAMV, UniQ, Université Senghor Alexandrie
Bailleurs de fonds
MdE, PNUD, OIF/IFDD
Localisation
National
Chargé de programme
Yves André WAINRIGHT
Chef de projet
Edna Blanc Civil
Contacts
edna.civil@undp.org