Appui au Processus Électoral en Haïti – 2013/2014

Objectifs

Renforcer les capacités de la structure professionnelle du Conseil Électoral et appuyer l’organisation des élections législatives, locales et municipales 2014.

Résultats escomptés

  • Renforcement de la structure professionnelle du Conseil Électoral;
  • Déroulement des élections législatives, locales et municipales 2014 de façon libre, transparente, crédible
    et inclusive.
  • Capacités financières et opérationnelles de l'ONI assurées en
    collaboration avec l'OEA, pour la réalisation des activités liées au
    calendrier électoral.

Contexte et résultats attendus



La mise en place du Collège Transitoire du Conseil Électoral Permanent (CTCEP) en avril 2013 a permis de continuer avec la professionnalisation et la spécialisation des cadres techniques, ainsi que la consolidation du système électoral à tous les niveaux. Le PNUD s’est engagé à renforcer les capacités techniques et stratégiques du Conseil Électoral pour permettre le transfert efficace des connaissances et l’appropriation nationale des différents composants du processus électoral en Haïti.

La stratégie d’intervention du projet d’Appui au Processus Électoral 2013-2014 en Haïti se situe dans le cadre de l’objectif global du PNUD et de la communauté internationale en matière de Gouvernance Démocratique. Elle vise, spécifiquement, à appuyer les institutions en charge de l’administration électorale à acquérir les capacités d’organisation et de gestion de cycles électoraux répondant au normes de qualité internationalement reconnues, et à aider les citoyens d’Haïti à exercer leurs droits et accomplir leurs devoirs civiques pour le choix de leurs représentants dans les instances dirigeantes.

Principaux résultats atteints à ce jour

  • Mobilisation de ressources pour assurer la faisabilité du processus électoral.
  • Appui à la planification stratégique du cadre opérationnel nécessaire pour la tenue des élections.
  • Développement des capacités du CEP en matière de technologie électorale, égalité des sexes et harmonisation des régulations et procédures internes avec le cadre légal en vigueur.
  • Assistance technique efficace en matière du registre électoral et préparation du système de tabulation des votes.
  • Appui stratégique pour arriver à l’intégration du CEP aux réseaux
    internationaux des organismes électoraux, notamment la Conférence GEO (Global Electoral Organization Network), l’Association Mondiale des Organismes Électoraux (A-WEB) et l’Union Interaméricaine des Organismes Électoraux (UNIORE).
  • Appui stratégique pour développer des relations bilatérales avec des conseils électoraux de la région, dans la perspective de la coopération Sud-Sud.

Prochaines étapes

La stratégie du PNUD vise à continuer d’appuyer le CEP dans l’organisation des élections législatives, locales et municipales de 2014 dans les meilleures conditions et à mobiliser les ressources nécessaires. Elle repose sur les avantages comparatifs en termes d’expertise technique et d’impartialité des Nations Unies et des autres partenaires qui accompagneront le processus.

En plus de l’appui au prochain cycle électoral, l’accent est mis sur le renforcement des capacités du Conseil Électoral sur des points spécifiques (cadre légal, registre électoral, géographie électorale, tabulation des votes, technologie, gestion financière, équité de genre et justice électorale) de façon à ce que l’action s’inscrive dans une logique de long terme pour accroître significativement les capacités en matière électorale et favoriser l’autonomie et les capacités du CEP pour les futurs scrutins, considérant également que l’appui des Nations Unies ne sera pas indéfini.

Défis et opportunités

L’assistance technique actuelle du PNUD est conçue comme la première étape d’un programme de renforcement des capacités qui vise à appuyer la professionnalisation des fonctionnaires électoraux, particulièrement en ce qui concerne la prise de décisions, la technologie appliquée aux élections, la planification stratégique et l’égalité des sexes.

L’objectif principal est de renforcer les capacités professionnelles du CEP comme organisme électoral permanent. Le défi pour le PNUD sera de trouver la meilleure manière d’assurer le transfert de compétences techniques qui permettront au Conseil Électoral devenir une
autorité électorale indépendante et autosuffisante.

Le Projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
00073397
Période
Jan. 2013 – Déc.2014
Budget
Renforcement de capacités:
$US 1, 945,067
Budget électoral (estimatif):
$US 31, 995,878
Décaissements au 31 octobre 2013
$US 1,098,382.00
Partenaires à l’œuvre
Collège Transitoire du Conseil Électoral Permanent (CTCEP)
Bailleurs de fonds
Gouvernement d'Haïti, Brésil, Canada, États-Unis, Mexique et Union Européenne
Localisation
National
Chef de projet
Lourdes González
Chargé de programme
Pierre-Antoine Archange
Coordonnateur National
Directeur Général du Conseil Électoral Provisoire / Permanent
Contacts
Lourdes González