Plan de Prévention Séisme pour le Grand Nord


Objectifs

Réduire la vulnérabilité des départements du Nord-est, Nord, et Nord-Ouest face à la menace sismique en renforçant les infrastructures et la résilience des populations dans le but de minimiser les pertes en vies humaines et économiques.

Contexte



Les villes côtières du nord du pays font face à un risque sismique élevé car elles sont situées le long de la faille active dite «Septentrionale », responsable du séisme de magnitude 8 de 1842.  Le développement économique et urbain dans les villes du nord du pays s’est réalisé sans considération pour la menace sismique.  La densité de la population a augmenté considérablement et de nombreux bâtiments non conçus pour résister aux tremblements de terre, se sont vus ajouter des étages supplémentaires, augmentant leur vulnérabilité.
 Le Gouvernement haïtien a identifié le Nord comme l’un des pôles de développement prioritaires du pays en termes d’activité industrielle, touristique et  agricole.
La durabilité de ces investissements dépend d’une stratégie adéquate pour réduire l’impact des risques naturels - en particulier des séismes - sur le développement économique et sociale.

Résultats escomptés

  • Une concertation et un diagnostic avec l’ensemble des acteurs locaux sont fonctionnels.
  • L’évaluation structurale et la classification du bâti et des infrastructures sont réalisées.
  • Le risque sismique est réduit par des actions de prévention et de mitigation
  • La chaîne de la construction est formée aux pratiques parasismiques.
  • Le grand public, les écoliers et le milieu hospitalier sont informés et préparés face à la menace sismique.

Principaux résultats atteints à ce jour

  • Les cartographies sismiques et les rapports finaux de micro zonage ont été complétés et finalisés et livrés pour les villes du Cap-Haïtien, Fort Liberté et Ouanaminthe.  Les Travaux sont est cours de finalisation pour Port de Paix et Saint Louis du Nord.
  • Des formations sur l’évaluation sismique des bâtiments et sur la maçonnerie chainée ont été réalisées à Cap-Haitien, Port-de-Paix et Fort-Liberté. Au total, 37 Ingénieurs et 24 contremaitres ont été formés
  • Le montage de 4 comités de Conseils sismiques au Cap Haitien, Port de Paix et Fort liberté  et Ouanaminthe a été finalisé.
  • Finalisation de 3 plans de contingence sismique des départements concernés et organisation des SIMEX de table pour tester les procédures.
  • La  nouvelle administration est activement impliquée dans la réalisation des initiatives du projet et elle démontre une bonne appropriation des stratégies.

Prochaines étapes

  • Finalisation  du micro-zonage sismique pour  Port-de-Paix et Saint Louis du Nord.
  • Développement de scénarios sismiques dans les villes et renforcer quelques bâtiments publiques
  • Formation des professionnels de la chaine de construction (200 maçons et 60 ingénieurs.).
  • Sensibilisation et information du  grand public (Sensibilisation porte à porte/Stand d’information, Journées portes ouvertes, Vendredis de la Protection Civile, etc…).
  • Organisation de 3 SIMEX sismiques départementaux en 2015  pour préparer les communautés à répondre au séisme.
  • Révision du curriculum scolaire pour intégrer les risques sismiques et organisation de SIMEX dans les écoles.

Défis et oportunités

Le défi le plus important  concerne la nécessité d’accélérer les activités liées à l’évaluation des bâtiments et infrastructures critiques (port, aéroport, centrales électriques, châteaux d’eau, ponts, usines) et le renforcement de quelques-uns à titre de démonstration. 

Le projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
79299
Période
déc. 2013 - déc. 2015
Budget
$US 9,860,000.00
Décaissement déc. 2014
$USD 4,741,071.00
Partenaires à l'oeuvre
Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Direction de la Protection Civile
Bailleurs de fonds
Fond pour la reconstruction d’Haïti
Localisation
Grand Nord
Chargé de programme
Fenella Frost
Chef de projet
Renaud Voltaire
Contacts
Renaud.voltaire@undp.org