Appui à la Table Sectorielle et Thématique Gestion de Risques et de Désastres

Objectifs

L’objectif visé est l’orientation et le suivi des stratégies nationales de gestion de risques et de désastres, ainsi que l’intégration de ces stratégies et outils à des politiques sectorielles ayant un impact sur la réduction de la vulnérabilité et l’augmentation de la résilience du pays face aux catastrophes naturelles, y compris celles exacerbées par les changements climatiques.

Contexte

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la Table Sectorielle et Thématique de Gestion des Risques et des Désastres lancée en mars 2014 comme un important mécanisme de coordination conjoint. Elle permet l’établissement d’un cadre formel de concertation et de dialogue entre les entités étatiques, notamment les ministères concernés, le secteur privé, les organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers et les Organisations Non Gouvernementales, ce, pour une meilleure mobilisation et utilisation des ressources relatives à la gestion des risques et désastres en Haïti.
Le projet est articulé autour de quatre produits essentiels : (i) le renforcement de capacités de la Table Sectorielle et Thématique à travers l’opérationnalisation de son secrétariat et la tenue de ses réunions mandataires, (ii) la validation et appropriation du Plan National de gestion des risques et des désastres (iii) la mise en place d’un système de suivi et évaluation de gestion des risques de désastres en mettant un accent sur la création d’une base de données dynamique sur les pertes et dommages et le développement des outils de suivi-évaluation, (iv) le développement d’une stratégie de communication basée sur l’appropriation et la prise de conscience plus accrue de la thématique GRD à tous les niveaux.

Résultats escomptés



  • Les capacités de la Table Sectorielle et Thématique sont renforcées ;
  • Le Plan National de gestion des risques et des désastres révisé et mis en œuvre ;
  • Un système de suivi-évaluation de la GRD est établi ;
  • Une stratégie de communication est mise en place et opérationnelle ;
  • Le dialogue interministériel sur la gestion des risques et des désastres est poursuivi ;
  • Le dialogue entre les organisations non gouvernementales, la société civile et les ministères sectoriels sur les stratégies d’implémentation des actions en réduction de risques de désastres est poursuivi.

Principaux résultats atteints à ce jour

1. Le Secrétariat de la Table Sectorielle et Thématique GRD est établi, cependant, il manque encore des membres pour son plein fonctionnement.

2. Deux réunions réalisées.

Membres de la table et autres informés sur :
•  Existence de données et photos aériennes  actualisées;
•  Restitution sur la mission du Gouvernement à la 4e plateforme globale sur la réduction des risques de catastrophes ;
•  Etat de préparation de la saison cyclonique 2017 (Secteur public et privé);
• Informations partagées sur les liens entre la réduction des risques et l’adaptation aux changements climatiques;

•  Informations sur l’accessibilité aux fonds verts;
•  Points sur l’état d’avancement de la révision du Plan national.
Troisième réunion fixée pour septembre 2017.  
Sujet proposé : « Transfert de risques de catastrophes »

3.  Deux notes conceptuelles partagées aux membres de la table thématique :

•  Effet du changement climatique ;
•  Note de briefing du Ministre de l’Intérieur et du Directeur de la Protection Civile sur le Cadre d’Action de Sendai.

4. La troisième version du Plan National de gestion des risques et des désastres diffusée et en attente de commentaires

•   Termes de Référence des consultations internationales et nationales élaborés et envoyés aux parties pour validation ;
•  Consultations programmées pour les mois de septembre et d’octobre 2017.

5. Appui à la participation d’Haiti aux plateformes régionales et mondiale sur la réduction des risques de catastrophes :

•   Délégation bien préparée pour les prises de paroles au cours des assises;
•   Prise de contact du nouveau Directeur de la Protection Civile avec ses pairs de la région et autres personnalités ;
•   Prise de position publique du Président d’Haiti en faveur de la légalisation du Système National de gestion de risques et de désastres ;
•   Positionnement du Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales sur les bénéfices et les défis des programmes du Groupe (ACP).

Prochaines étapes

  • Finaliser le Plan National de gestion des risques et des désastres pour une large   diffusion et un plaidoyer pour sa mise en œuvre ;
  • Réaliser les consultations et les ateliers sur le système de suivi en GRD ;
  • Réaliser la troisième réunion de l’année de la Table Sectorielle avec la publication d’au moins une note conceptuelle sur le transfert de risques de catastrophes (assurances en cas de catastrophes) ;
  • Réorganiser le Secrétariat de la Table Sectorielle et Thématique GRD.

Défis et opportunités

  • Trouver une date qui convient à tous les membres de la Table Sectorielle pour l’organisation de la réunion de septembre 2017 ;
  • Identifier des cadres disponibles au sein des institutions pour réorganiser la Table Sectorielle et son Secrétariat pour son plein fonctionnement ;
  • Terminer la révision du Plan National de GRD avec l’opportunité de la disponibilité du projet de loi sur la légalisation du Système National de Gestion des Risques et des Désastres.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe